RMC Sport

Manchester City exclu deux ans des compétitions européennes

L'UEFA a annoncé ce vendredi avoir banni Manchester City de toutes compétitions européennes pour les deux prochaines saisons, pour cause de violation du règlement sur le fair-play financier. Le club anglais est également condamné à régler une amende de 30 millions d'euros. Il a décidé d'interjeter appel auprès du Tribunal arbitral du sport.

Cette décision a l'effet d'un séisme. L'UEFA a décidé vendredi d'exclure Manchester City de toute compétition européenne pour les deux prochaines saisons (2020-2021 et 2021-2022). Le club anglais est sanctionné pour avoir "sérieusement enfreint" le règlement sur le fair-play financier en "surévaluant ses revenus de sponsoring", mais aussi pour ne pas avoir coopéré dans l'enquête menée par l'instance de contrôle. Une amende de 30 millions d'euros a été également été prononcée.

City veut être jugé par le tribunal arbitral du sport

Manchester City a d'ores et déjà annoncé son intention d'interjeter appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS). Dans un communiqué publié quelques minutes après l'annonce de l'UEFA, le club exprime sa "déception", mais affirme aussi ne pas être "surpris" par la décision.

"Il s'agit d'une affaire initiée par l'UEFA, instruite par l'UEFA et jugée par l'UEFA. Ce processus préjudiciable étant désormais terminé, le club s'efforcera d'obtenir un jugement impartial le plus rapidement possible", ajoute Manchester City, qui déplore l'absence d'instance "indépendante" dans l'enquête.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Dans le collimateur depuis plusieurs années

La menace d'une exclusion planait depuis le début de l'année 2019, en dépit d'une excellente santé financière et un chiffre d'affaires en hausse. Propriété d'un fonds d'investissement des Émirats Arabes Unis, Manchester City a déjà été sanctionné en 2014 pour ne pas avoir respecté le fair-play financier. L'UEFA lui avait alors infligé une amende de 60 millions d'euros, imposé des restrictions sur le marché des transferts et sa masse salariale, mais aussi sur son nombre maximal de joueurs à inscrire en Ligue des champions.

Le fair-play financier est un mécanisme de règles instauré en 2010 par l'UEFA. Il a pour but d'assainir les comptes des clubs européens et de limiter des investissements démesurés. En principe, les clubs n'ont pas le droit d'excéder 30 millions d'euros de déficit cumulé sur trois ans.

Julien Absalon