RMC Sport

Arsenal: Kolasinac fait fuir des agresseurs qui le visaient violemment, avec Özil

Sead Kolasinac est allé au-devant de plusieurs agresseurs armés qui l’avaient pris pour cible, en compagnie de Mesut Özil, à Londres. Le défenseur d'Arsenal a fait fuir les assaillants avant l’arrivée de la police.

Très grosse frayeur pour Mesut Özil et Sead Kolasinac. Alors qu’ils circulaient ensemble dans le nord de Londres dans une berline de luxe, les deux joueurs d’Arsenal ont été pris pour cible par des agresseurs dotés d’armes blanches, révèle ce jeudi The Daily Mail.

Agresseurs en fuite, enquête en cours

Une situation certifiée depuis par la police britannique, qui aurait pu déplorer des conséquences bien plus graves sans l’intervention pleine de courage de Kolasinac. "La police a été appelée à Platts Lane peu avant 17h jeudi 25 juillet pour une tentative de braquage, a indiqué le porte-parole de la Metropolitan Police. Il a été reporté que les suspects sur motos ont tenté de voler un homme qui était en train de conduire une voiture. Le chauffeur, en compagnie de son passager, ont réussi à les faire fuir et à se réfugier dans le restaurant Golders Green où ils ont été entendus par les officiers de police."

Filmé par des vidéos de surveillance, le Bosnien est ainsi vu en train de faire fuir au moins deux agresseurs, chacun doté d’une arme blanche à la lame très imposante. Très prompt à intervenir, le défenseur des Gunners intimide les deux agresseurs avec ses poings, tandis que Mesut Özil était dans le véhicule.

Özil et sa femme ont été suivis pendant 5 minutes

Selon ESPN, Özil et sa femme Amine Gulse venaient d'arriver aux abords du domicile de Kolasinac au moment où les deux agresseurs ont surgi. Le défenseur s'est alors défendu, permettant au joueur allemand de prendre la fuite. Il aurait été suivi pendant cinq minutes par ses deux agresseurs avant d'arriver dans un restaurant turc où il a ses habitudes et où il a pu se réfugier après avoir été défendu par les salariés de l'établissement.

"C’était une situation folle et étrange", a témoigné un jeune homme auprès du quotidien britannique qui raconte avoir vu un Özil "totalement terrifié". "Il semblait se battre pour survivre. Et je suppose qu’il s’agissait exactement de cela." Rapidement arrivée sur les lieux de l’agression, la police londonienne a pris les dépositions mais n’a pas été en mesure de mettre la main sur les deux suspects, rapidement repartis en moto. Une enquête a logiquement été ouverte. "Nous avons été en contact avec les deux joueurs et ils vont bien", a déclaré de son côté un porte-parole d'Arsenal indique l'AFP.

PL