RMC Sport

Championship: ça se complique encore pour Leeds et Bielsa

Marcelo Bielsa (Leeds United)

Marcelo Bielsa (Leeds United) - ICON SPORT

Leeds s'est incliné ce mardi à Brentford lors de la 44e journée de Championship (2-0). Les hommes de Marcelo Bielsa marquent une nouvelle fois le pas dans la course à la montée directe en Premier League, après leur défaite contre Wigan vendredi.

Nouveau coup d'arrêt pour Leeds et Marcelo Bielsa dans la course à la Premier League, trois jours après la défaite contre Wigan. A la lutte pour les deux premières places de Championship, synonymes de promotion directe, ils ont concédé ce mardi une défaite 2-0 à Brentford, 15e. Ils manquent l'occasion de revenir à trois points du leader, Norwich, tenu en échec par Stoke City (2-2) plus tôt dans la journée. Sheffield United, 2e et vainqueur à Hull (3-0), a désormais trois points d'avance à deux journées de la fin. 

Maupay puissance 24

Malgré une domination dans le jeu (63% de possession) et une multiplication des tirs (15 au total, 7 dans la surface pour seulement 3 cadrés), Leeds a concédé l'ouverture du score juste avant la pause. Le Français Neal Maupay, serial buteur avec Brentford (24 réalisations en championnat), a profité de l'espace entre deux défenseurs pour filer dans la profondeur après une touche. De l'extérieur de la surface, il a ajusté Kiko Casilla (45e, 1-0). Sergi Canos a profité d'une perte de balle au milieu de terrain pour doubler la mise en seconde période, sur une remise dans la surface de Maupay (62e, 2-0). 

Des playoffs à quatre

Leeds recevra Aston Villa samedi, puis se rendra à Ipswich la semaine suivante pour les deux dernières journées de Championship. S'ils ne terminent pas dans les deux premières places, il faudra passer par des playoffs en matchs aller-retour face aux équipes classées jusqu'à la 6e place. Si le classement en restait là, Leeds affronterait Derby County en demi-finales, avant de se frotter à West Brom ou Aston Villa. Mais Middlesbrough (7e), à égalité avec Derby à 67 points, et Bristol (8e), une unité derrière, ont encore une carte à jouer. 

Hugo Monier