RMC Sport

Coronavirus: le syndicat des joueurs conteste la baisse des salaires en Premier League

Pas opposée à une baisse de salaire en raison de l'épidémie de coronavirus, l'association des joueurs anglais conteste encore les modalités choisies par les clubs.

L'épidémie de coronavirus paralyse totalement le football et la saison de Premier League est suspendue jusqu'à la résolution de la crise sanitaire. 

Les clubs anglais continuent de travailler pour limiter leurs pertes financières et une baisse de 30% des salaires annuels des joueurs est même négociée. Mais une telle décision s'accompagnerait d'un énorme manque gagner pour le gouvernement britannique selon le syndicat des joueurs anglais (PFA).

227M€ en moins pour le budget du Royaume

L'association des joueurs ne souhaite pas voir les pouvoirs publics s'asseoir sur des centaines de recettes fiscales pour le bénéfice des clubs.

"La baisse de 30% des salaires proposée sur une période de 12 mois équivaudrait à un total de plus de 500 millions de livres de réductions salariales, a indiqué la PFA dans un communiqué diffusé ce samedi. Cela correspond à une perte de plus de 200 millions de livres (environ 227M€) en contributions fiscales pour le gouvernement."

La PFA souhaite encore négocier

Le syndicat des joueurs a également confirmé sa volonté de trouver un accord avec les clubs et la Premier League. Les joueurs désirent fermement aider leur équipe à traverser cette mauvaise passe, y compris en contribuant à garantir à 100% le paiement des salaires des autres employés des clubs.

"Tous les joueurs de la Premier League veulent et vont jouer leur rôle en apportant des contributions financières importantes en ces temps sans précédent", a aussi rappelé la PFA avant de souligner sa priorité.

>> La Premier League est à suivre sur RMC Sport

A savoir, trouver une solution qui profite à tous: clubs, joueurs, salariés et pouvoirs publics. C'est uni que le football pourra surmonter la crise liée au coronavirus.

JGL