RMC Sport

Coronavirus: ni suspension ni de huis clos dans l'immédiat pour la Premier League

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est exprimé ce jeudi sur la gestion de l'épidémie de coronavirus outre-Manche. A l'heure actuelle, le dirigeant a expliqué que les différents événements sportifs, dont la Premier League, peuvent se tenir. Et en public. Mais cela pourrait vite changer.

Pour le moment, ça joue. Pour le moment... Depuis Downing Street, le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est exprimé ce jeudi au sujet de la crise du coronavirus. Et a notamment évoqué le cas des différents événements sportifs outre-Manche. La ligne est claire: à l'heure actuelle, les matchs, notamment ceux de Premier League, peuvent se dérouler, et même avec du public.

Un changement de stratégie sous peu?

Johnson a toutefois précisé qu'une éventuelle suspension est à l'étude, et qu'elle pourrait être décidée prochainement. "Nous examinons la question de l'interdiction des grands événements publics, y compris les manifestations sportives, a-t-il déclaré. L'avis scientifique dit que cela a peu d'effet sur la propagation, mais ces événements imposent une charge supplémentaire aux autres services publics." Qui risquent déjà d'être très sollicités...

Si la prochaine journée du championnat anglais, prévue ce week-end, devrait donc se jouer, le match de Ligue des champions entre Manchester City et le Real Madrid, initialement programmé mardi prochain, a lui été reporté à la suite de la mise en quatorzaine des joueurs madrilènes.

CC