RMC Sport

Diaby se blesse… encore !

Abou Diaby

Abou Diaby - -

Absent des terrains depuis plus d’une saison en raison d’une rupture des ligaments croisés du genou gauche, Abou Diaby devait faire son grand retour contre Newcastle. Encore raté, le Français s’est blessé. Une fois encore. La poisse !

Le sort semble s’acharner sur Abou Diaby. Eloigné des terrains depuis mars 2013 et sa rupture des ligaments croisés du genou gauche à l’entrainement, le milieu de terrain effectuait son retour mardi avec les U21 d’Arsenal. Un retour entaché d’une énième blessure. Ce vendredi, Arsène Wenger a confié que le milieu de terrain souffrait de l’aine et ne serait pas disponible pour la rencontre de lundi, contre Newcastle.

Déjà à l’AJ Auxerre en 2004, Abou Diaby a vu sa progression diminuée en raison de ses blessures. Totalisant seulement 14 matches en deux saisons, le Français laissait entrapercevoir sa fragilité. Mais c’est en Angleterre, à Arsenal que le natif d’Aubervilliers va enchaîner les problèmes physiques : fracture de la cheville en mai 2006 (huit mois d’arrêt), blessure à la cuisse en avril 2008, élongation au mollet en décembre 2009, Diaby ne s’en sort pas. Pire, il continue à passer son temps à l’infirmerie avec une blessure à la cheville en septembre 2010, une élongation au mollet dès sa reprise en décembre.

40 blessures depuis 2006 !

En 2011, il est victime d’une lésion aux adducteurs, d’une rechute au mollet et subit une opération de sa cheville droite durant l’été. Il finira l’année en se blessant aux ischio-jambiers, l’obligeant à 3 mois d’arrêt. Lors de son retour en mars 2012 contre Liverpool, il ressent à nouveaux des douleurs aux ischio-jambiers au bout de 27 minutes de jeu et repousse encore son retour.

Depuis mars 2013, Diaby n’a plus foulé les terrains et ne devrait pas revenir prochainement. Au total, il comptabilise moins de 200 matches avec Arsenal contre environ 40 blessures depuis 2006, un triste bilan qui ne cesse de s’alourdir.

A lire aussi :

>> Les stars se ménagent-elles pour le Mondial ?

>> Le contrôle "Zidanesque" d'Olivier Giroud

>> En vidéo – Quand Suarez sprinte avec une jambe cassée

La rédaction