RMC Sport

Eboué confie avoir été visé par des cris de singe à Arsenal

Dans Le Vestiaire, ce lundi sur RMC Sport 1, Emmanuel Eboué a raconté un mauvais souvenir sur son passage à Arsenal (2004-2011). En 2008, il a entendu des cris de singe à son encontre, de la part de spectateurs de l’Emirates Stadium.

C’est un mauvais souvenir pour Emmanuel Eboué. Invité du Vestiaire ce lundi sur RMC Sport 1, l’Ivoirien est revenu sur un match Arsenal-Wigan le 6 décembre 2008 à l’Emirates Stadium. Remplaçant au coup d’envoi, il a été appelé sur le terrain à la demi-heure de jeu après la blessure de Samir Nasri.

Mais, sur le côté gauche, il n’a pas livré sa meilleure prestation, loin de là… Arsène Wenger le sortira même, à la 89e minute, sous les sifflets des spectateurs. Et pas seulement. Emmanuel Eboué, qui a joué à Arsenal de 2004 à 2011, confie avoir été visé par des cris de singe de la part du public de l’Emirates.

"Quand je suis sorti, je ne voulais plus revenir à Arsenal"

"Les supporters n’en pouvaient plus… Quand je jouais, il y avait des cris de singe, assure Emmanuel Eboué dans Le Vestiaire. C’est ce qui m’a fait mal. Je n’avais pas compris pourquoi le coach m’avait fait sortir à la 89e minute. Quand je suis sorti, je ne voulais plus revenir à Arsenal. Je suis allé directement dans le vestiaire, je me suis douché et j’ai pris la voiture. Ce sont quelques amis qui m’ont appelé pour que je revienne. Même des supporters sont venus au club pour s’excuser. Ils m’ont donné des lettres d’excuses. Je n’en ai pas voulu à Arsène Wenger. Mais j’avais mal. Venant des supporters d’Arsenal, ça m’a très fait mal."

LP