RMC Sport

Édouard Mendy et Ferland Mendy agacés d'être confondus avec Benjamin Mendy

Confondus avec Benjamin Mendy par des médias britanniques et français, Édouard Mendy et Ferland Mendy ont exprimé leur colère sur les réseaux sociaux. "Pour certains, les Noirs n'ont ni prénoms ni visages distincts", a déploré le gardien de Chelsea.

Édouard Mendy et Ferland Mendy n'ont rien à voir avec l'affaire Benjamin Mendy. Les deux premiers cités ont pourtant été confondus par des médias britanniques et français avec le footballeur français de Manchester City, actuellement en détention provisoire en raison de six accusations de viols et une autre pour agression sexuelle au Royaume-Uni. Lors de la couverture du dernier développement de cette affaire judiciaire, des titres de presse ont illustré des articles avec des photos d'Édouard Mendy et de Ferland Mendy. Ce qui a logiquement déclenché la colère de ces derniers.

"Triste de voir qu'en 2021, en France comme en Angleterre, pour certains les Noirs n'ont ni prénoms ni visages distincts", a déploré mercredi Édouard Mendy, le gardien international sénégalais de Chelsea. "Ces «erreurs» de photos paraissent anecdotiques, elles sont au contraire hautement symboliques. Ce n'est pourtant pas si compliqué de différencier deux visages, d'autant plus quand le maillot est d'une aide précieuse", a-t-il aussi remarqué, dans une story Instagram.

Ce message a été relayé par Ferland Mendy, le défenseur international français du Real Madrid: "Merci Édouard Mendy! Nous sommes en 2021! Stop. Ça prendra du temps, mais vous allez finir par nous respecter! Que vous le vouliez ou non!"

Dans l'affaire Mendy, procès en vue fin janvier

En ce qui concerne Benjamin Mendy, une audience a eu lieu mercredi devant une juge britannique de la Magistrates' Court de Manchester pour les deux accusations de viol qui se sont ajoutées aux premières plaintes ayant provoqué l'inculpation. Pour ces faits supposément survenus entre octobre 2020 et août 2021, le champion du monde 2018 est en détention provisoire depuis fin août.

Un procès est pour l'instant prévu pour démarrer le 24 janvier. Benjamin Mendy devrait prochainement faire savoir s'il plaide coupable ou non. La peine maximale qu'il encoure, s'il plaide non coupable, est la perpétuité.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport