RMC Sport

Football Leaks: N’Golo Kanté a refusé d’être payé dans un paradis fiscal

N'Golo Kanté

N'Golo Kanté - AFP

Selon les nouvelles révélations de Football Leaks, N’Golo Kanté a refusé de d'être payé à Jersey, paradis fiscal, après avoir créé une société sur l’île. Inquiet du montage financier, le milieu de terrain a demandé à recevoir un salaire normal malgré la pression de Chelsea.

Même les Football Leaks ne parviennent pas à dire du mal de N’Golo Kanté. Dans les nouvelles révélations dévoilées ce mercredi par Mediapart, on apprend que le milieu de terrain s’est ravisé après avoir créé une société à Jersey (NK Promotions), célèbre paradis fiscal, qui aurait dû lui permettre de toucher des droits à l’image défiscalisés. Une initiative qui aurait été appuyée par Chelsea, lors de la signature du joueur en 2016, dans la quête du club de payer moins d’impôts sur le salaire du joueur (qui se répartissait en un salaire fixe, plus un pourcentage de droits à l'image).

"Préoccupé par le montage proposé"

S’il semblait initialement d’accord pour ce montage, le joueur a retardé la signature malgré la pression du club. Jusqu’à son refus ferme et définitif formulé par son conseiller fiscal aux Blues, le 11 mai 2017. "Après avoir lu de nombreux articles de presse sur les droits à l’image et les enquêtes fiscales lancées contre les joueurs et les clubs, N’Golo est de plus en plus préoccupé par le fait que le montage qu’on lui a proposé pourrait être remis en cause par le fisc, révèle un courriel. […] N’Golo a décidé […] qu’il ne voulait prendre aucun risque." 

"N’Golo est inflexible: il veut simplement un salaire normal"

"N’Golo est inflexible: il veut simplement un salaire normal", a répondu ce même conseiller fiscal le 22 mai 2017 face à la pression de Chelsea pour que l’international revienne sur cette décision. Mediapart précise aussi que la société du joueur à Jersey n’a toujours pas été dissoute.

NC