RMC Sport

Gaz irritant, tir à balles réelles, marche de 30km: la prépa militaire qui attend Son en Corée

L'attaquant de Tottenham, Heung-min Son, va effectuer à partir du 20 avril trois semaines de service militaire en Corée du Sud. Reuters s'est renseigné sur le programme qui attend le footballeur.

La nouvelle a été officialisée par Tottenham lundi: en pleine crise du coronavirus, Heung-min Son va profiter de l'arrêt de la Premier League pour effectuer son service militaire en Corée du sud. En remportant les Jeux asiatiques avec l'équipe nationale en 2018, le joueur des Spurs avait été exempté du service militaire coréen classique – à savoir 18 mois minimum sous les drapeaux. Mais il doit tout de même effectuer une version "light" du programme.

A partir du 20 avril (selon les médias locaux), Son va donc se rendre sur l'île de Jeju, au sud du pays, pour trois semaines de préparation militaire avec le corps de la Marine. A quel programme va-t-il avoir droit exactement? Reuters s'est renseigné, et ce ne sera pas de tout repos.

Ça va piquer les yeux...

Entre des heures "d'éducation à la discipline" et d'exercices de combat, l'attaquant de 27 ans devra ainsi participer à des séances de tir à balles réelles, comme tout bon soldat. Mais le plus dur, selon un responsable de la Marine cité par l'agence, sera un "exercice chimique, biologique, radiologique et nucléaire". En clair, Son sera enfermé dans une pièce avec ses camarades et exposé à des gaz irritants pendant plusieurs minutes, avant d'être libéré. Pas très agréable.

Pour conclure ce joyeux stage, le footballeur devra effectuer une marche de groupe d'une trentaine de kilomètres. "Durant cette marche, nos recrues régulières doivent porter 40 kg d'équipement, mais cela pourrait être plus léger pour les stagiaires en fonction du programme", précise toutefois le responsable. Un traitement de faveur?

CC