RMC Sport

Hatem Ben Arfa avec Puel à Leicester? "Une possibilité"

Claude Puel et Hatem Ben Arfa en avril 2016

Claude Puel et Hatem Ben Arfa en avril 2016 - AFP

En délicatesse au PSG, Hatem Ben Arfa pourrait rebondir à l'étranger. Claude Puel, qui vient de retrouver un banc, à Leicester, pourrait être tenter de le faire venir, selon les informations de RMC Sport.

C’était presque une évidence. Encore fallait-il que Claude Puel retrouve un club. Officiellement entraîneur de Leicester City depuis mercredi, l’ancien niçois va pouvoir commencer à bâtir son projet dans le centre de l’Angleterre. Avec l’ambition de faire venir Hatem Ben Arfa?

Les deux hommes, qui se sont retrouvés pour dîner après le match du Variétés Club de France le 11 octobre dernier entretiennent un contact permanent depuis la signature du Français au PSG. Pendant sa période compliquée au sein du club parisien, Hatem Ben Arfa a trouvé en Claude Puel un confident qui l’aide à s’accrocher. "Ils sont très proches, confirme un ami commun. Claude n’a jamais cacher que l’utilisation d’Hatem au PSG n’était pas bonne et qu’il aimerait bien retravailler avec lui."

Une arrivée plutôt l'été prochain?

"C’est une possibilité qui intéresserait Hatem, poursuit un autre complice du Français. Mais on en est au stade de la spéculation." Car aucune démarche ferme n’a été entamée. "On en est très loin, explique un proche de l’entraîneur. Il faut d’abord que Claude prenne ses marques, essaye de redresser la barre à Leicester, ensuite il pourra penser à ce qu’il va se passer sur le marché des transferts. Mais il aime Hatem, ce n’est pas une nouveauté." Réticent à l’idée de retrouver la Premier League, le Parisien verrait un nouveau départ en Angleterre d’un autre œil pour évoluer sous les ordres de Claude Puel, qui l'avait déjà relancé à Nice.

Mais le dossier n’est pas si simple. Sous contrat avec le PSG jusqu’à la fin de la saison, Hatem Ben Arfa ne compte toujours pas s’assoir sur ses émoluments. Comme cet été, le Français estime que Paris le pousser à partir et doit le dédommager. Surtout que dès le 1er janvier, Ben Arfa et ses conseillers pourront négocier librement un contrat pour la saison 2018/2019. Une échéance qui correspondrait plus facilement aux possibilités de Claude Puel. 

VIDEO: Ben Arfa a refoulé les terrains avec le Variétés club de France

Loïc Tanzi