RMC Sport

L’Angleterre s’offre une nouvelle jeunesse

Jack Wilshere

Jack Wilshere - -

La fin du mercato anglais sera marquée par l’entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation qui favorise la formation. Une initiative qui risque de pousser de nombreux joueurs étrangers vers la sortie. Attention occasions à saisir…

Et si la Premier League faisait le bonheur des clubs de Ligue 1 en quête de l’oiseau rare ? En tout cas, d’ici la fin août de nombreux joueurs étrangers seront à saisir sur le marché des transferts. La faute à un règlement qui entrera en vigueur le 31 août, à la fin du mercato. A cette date, le football d’outre-manche sera en effet soumis à de nouvelles directives. Les clubs de Premier League vont devoir déposer une liste de 25 joueurs, dont 8 ayant passé au moins 3 ans de formation en Angleterre. Seuls ces 25 joueurs pourront disputer le championnat 2010-2011. Les effectifs pourront être étoffés avec des joueurs de moins de 21 ans en nombre illimité. A ce petit jeu, Manchester City et Liverpool sont les plus mal lotis. Des joueurs tels que Roque Santa Cruz, Jô, Ryan Babel ou Sotirios Kyrgiakos pourraient se retrouver sur le carreau et cherchent déjà une porte de sortie.

Ces nouvelles mesures constituent une première en Europe. Et une mini-révolution dans un pays habitué à accueillir les meilleurs étrangers de la planète. Leur but ? Améliorer la formation anglaise et favoriser l’émergence des jeunes talents nationaux. « Le premier objectif est de donner plus d’opportunité aux jeunes qui sortent des centres de formation, afin qu’ils puissent rivaliser avec les meilleurs joueurs aux monde, admet Dan Johnson, le directeur de la communication de la Premier League. Ensuite, évidemment, nous pensons que cela sera bénéfique pour la sélection nationale d’Angleterre. » Une sélection qui n’a plus rien gagné depuis son Mondial 1966…

La colère de Wenger

A l’heure actuelle, la plupart des clubs sont en conformité avec ces nouvelles directives, votées en juin 2009. Seules quelques équipes vont devoir réduire la voilure. Beaucoup se sont d’ailleurs préparés à ce changement. « On l’a anticipé en mettant en place une académie il y a quatre ans, témoigne Christophe Lollichon, l’entraîneur des gardiens de Chelsea. De manière à sortir un certain nombre de jeunes pour qu’ils postulent à une place en équipe première. » C’est le cas notamment du Français Gaël Kakuta, fraîchement sacré champion d’Europe des moins de 19 ans.

En Angleterre, ce nouveau règlement divise. Certains considèrent que cela ne changera rien. D’autres dénoncent une opération de communication. Il y a aussi ceux qui pensent que l’initiative est louable. Ce n’est pas le cas d’Arsène Wenger. Furieux, le manageur d’Arsenal estime que les grosses équipes, notamment celles engagées en Coupe d’Europe, vont être pénalisées. « Le seul objectif dans le football doit être d'obtenir la meilleure qualité dans un monde compétitif et pas en fonction de votre passeport ou de l'endroit où vous avez appris à jouer », peste le technicien français. Reste que les dirigeants anglais tiennent à ce nouveau virage. Une manière d’anticiper les grandes réformes prévues par l’UEFA à l’horizon 2013-2014.

Alexandre Jaquin