RMC Sport

Landreau : « Je ne me donne pas de limite »

Mickaël Landreau

Mickaël Landreau - -

A 33 ans, Mickaël Landreau n’est pas prêt à raccrocher les gants. Invité de Luis Attaque, mercredi sur RMC, le gardien international de Bastia a confié son envie de continuer à fouler les pelouses de Ligue 1 la saison prochaine et n’a pas exclu de prolonger sa pige de six mois en Corse.

Mickaël, dans quel état d’esprit êtes-vous aujourd’hui ?

Je ne me donne pas de limite. Aujourd’hui, je suis vraiment dans l’esprit d’avoir ma liberté, vivre année après année. Je n’ai pas du tout envie de me dire : « Je vais signer deux, trois ans ». J’engage mon année et si tout se passe bien, on verra. Physiquement, je me sens super bien, peut-être même mieux que quand j’avais 20 ans. Je n’ai pas peur de passer à autre chose, et je sais que ça arrivera.

Comptez-vous rester à Bastia l’année prochaine ?

Mon objectif, c’est de jouer en Ligue 1. C’est la première chose. Être dans un environnement de dynamique positive, avec des gens qui avancent dans le même sens. Je n’ai pas pris de décision, parce que c’est trop tôt, et la priorité est de jouer le maintien avec Bastia. Après, il sera temps de faire le point. J’ai déjà la chance de vivre une expérience exceptionnelle. J’ai eu l’occasion d’apprendre et de voir les choses différemment. Je prendrai ma décision après, mais la seule offre concrète que j’ai pour le moment, c’est celle du Sporting.

« Ma place en équipe de France me va bien »

Considérez-vous les sanctions envers Bastia sévères par rapport à celles du PSG ?

Aujourd’hui, Leonardo est suspendu à titre conservatoire comme le Stade de Furiani l’a été à un moment. Ça représente beaucoup que ce soit fait aussi rapidement. Que les commentaires soient différents, certainement. L’appréciation est peut-être différente quand ça se passe en Corse... On voit les images d’Evian-PSG et, finalement, ça permet de dédramatiser ce qui s’est passé pendant Ajaccio-Bastia. La commission est là pour prendre des décisions et je pense que, dans l’ensemble, le travail est cohérent.

Votre vivez-vous statut de troisième gardien en équipe de France ?

Je ne voudrais pas d’une autre place ! Moi, j’ai conscience du niveau d’Hugo (Lloris) et de Steve (Mandanda). J’ai conscience du mien et de ce que je peux leur apporter, au groupe et à l’équipe, et je pense que c’est un rôle qui me va. Comme quand j’étais troisième gardien avec Gregory (Coupet) et Fabien (Barthez), j’ai fait mon maximum dans ce rôle-là. Comme quand j’ai eu le statut de jouer quand Greg était blessé. Aujourd’hui, je pense que j’ai une place qui me va très bien par rapport à ce que sont Hugo et Steve, et par rapport à ce que je suis.

A lire aussi :

>> Bastia - Rothen : "D'un ridicule énorme"

>> La LFP bouscule le PSG

>> Bastia - Maoulida : "Landreau apporte beaucoup de sérénité"

Luis Fernandez