RMC Sport

Le Qatar pourrait donner à Leeds "les moyens de concurrencer City", espère son patron en vue d'un rachat

L’actuel propriétaire de Leeds a confirmé ce lundi qu’un éventuel investissement en provenance de QSI permettrait au club de Championship de lutter pour le titre contre Manchester City en Premier League.

Les propriétaires du Paris Saint-Germain négocient depuis plusieurs mois le rachat du club anglais de Leeds, actuel pensionnaire de Championship (D2). Ce lundi, Andrea Radrizzani, le patron des Peacocks, a même confirmé auprès du Times que Qatar Sport Investments figurait parmi les trois dossiers encore en course pour boucler l’affaire.

"QSI et Nasser sont des amis"

Tout proche de la montée en Premier League la saison passée, Leeds avait échoué lors des barrages d’accession à l’élite. L’équipe entraînée par Marcelo Bielsa se retrouve actuellement cinquième de Championship et pourrait grandement bénéficier du soutien et d’un financement en provenance du Qatar selon le propriétaire italien de ce club historique du foot anglais.

"J’ai été approché par plus de vingt parties et j’en ai choisi trois, a ainsi expliqué Andrea Radrizzani. L’option constituée par QSI et Nasser, qui sont des amis et avec qui j’entretiens de bonnes relations depuis longtemps, a la possibilité d’amener Leeds à concurrencer Manchester City. Cela serait une opportunité fantastique pour les supporters."

Paris et QSI étoffent leur réseau

Engagé dans une guerre diplomatique avec les Emirats arabes unis, propriétaire des Cityzens, le Qatar pourrait voir d’un bon œil le rachat de Leeds. Cela lui permettrait également de développer un véritable réseau de clubs en Europe. QSI avait également envisagé d'investir du côté de l'Italie et de la Roma mais le patron du club romain, James Palotta a vigoureusement démenti cette rumeur.

Jean-Guy Lebreton