RMC Sport

Leicester: trois joueurs sanctionnés pour avoir fait la fête

L’entraîneur des Foxes Brendan Rodgers a annoncé qu’il s’était volontairement privé de trois joueurs lors de la défaite contre West Ham ce dimanche (2-3), tous responsables d’avoir enfreint le protocole Covid.

Si James Maddison avait encore un espoir de disputer l’Euro cet été, il s’est peut-être évanoui cette semaine, la faute à un comportement répréhensible. Le milieu de terrain n’a pas participé à la défaite des Foxes sur la pelouse de West Ham (2-3), comme deux autres de ses coéquipiers, eux aussi écartés à la demande de l’entraîneur. Brendan Rodgers s’est volontairement passé de leurs services.

Et pour cause, James Maddison, Ayoze Perez et Hamza Choudhury ont enfreint le protocole Covid-19 instauré en Angleterre en participant à une fête le week-end dernier. Un comportement qui n’est pas passé auprès du coach Brendan Rodgers, lequel s’est donc séparé momentanément de ces trois joueurs. Un choix difficile, a fortiori à ce moment crucial de la saison, mais complètement assumé.

"Nous sommes un club qui a un ensemble de valeurs, s'est expliqué le manager des Foxes. Si nous ne prenons pas de sanctions, les joueurs n'apprennent pas. Ce sont de bons gars, de bons garçons, mais nous avons une façon de travailler et de nous préparer aux matches. Ceux qui y contreviennent sont écartés."

Rodgers: "Vous devez respecter ce que la nation traverse"

Interrogé sur le timing désastreux de la polémique, qui intervient à une période charnière, alors que Leicester se bat pour défendre sa place dans le Top 4, qualificative pour la Ligue des champions, Rodgers a reconnu qu’il n’était "pas idéal". "Nous allions aborder un match très, très important, mais il y a des choses plus importantes que le football", a estimé l’entraîneur de Leicester.

"Vous devez respecter ce que la nation traverse et vous devez respecter les valeurs du club. D'un point de vue personnel, j'ai été très déçu. C'est une erreur qu'ils ont commise, c'est du passé maintenant. Il aurait été facile pour moi de leur donner une semaine d'amende mais pour moi, c'est plus que cela, c'est quelque chose qui, à plus long terme, les aidera."

Brendan Rodgers a été d'autant plus touché par le comportement irresponsable de ses joueurs qu'il a été touché personnellement par le Covid-19. "Je pouvais à peine marcher, cela m'a rappelé quand j'ai gravi le Kilimandjaro", avait-il décrit, pour mieux faire comprendre la difficulté de faire face à cette maladie. La punition des trois joueurs étant désormais levée, ils pourront postuler à une place dans le groupe pour la demi-finale de Cup face à Southampton, le week-end prochain.

QM