RMC Sport

Leicester : un but d’Ulloa déclenche… un mini tremblement de terre !

Leonardo Ulloa

Leonardo Ulloa - AFP

Des étudiants de l’Université de Leicester ont constaté une mini-secousse de 0,3 sur l’échelle de Richter lors de l’ouverture du score de Leonardo Ulloa pour les Foxes face à Norwich (1-0) il y a dix jours.

Les fans de Leicester City vivent un incroyable rêve éveillé cette saison qui voit leur équipe pointer en tête de la Premier League en damnant le pion à toutes les grosses écuries du championnat. Si beaucoup d’observateurs parleraient d’un tremblement de terre en cas de titre, des étudiants de l’Université de la ville ont révélé que celui-ci s’était déjà produit. En vrai. Le 27 février dernier, un groupe d'étudiants en géologie avaient placé un équipement de mesure des secousses sismiques dans une école située à proximité du King Power Stadium, l’antre des Foxes.

Un séisme le 15 mai ?

Et ils ont constaté une mini-secousse de 0,3 sur l'échelle de Richter engendrée par la célébration des supporters lors de l’ouverture du score de l’Argentin Leonardo Ulloa en toute fin de match face à Norwich (1-0). « Quelques jours après l'installation de nos équipements, nous étions en train d'analyser les données et nous avons remarqué de larges pics sur le sismographe pendant que les matches avaient eu lieu à proximité, a déclaré Richard Hoyle, étudiant en première année à l’origine de cette étude un peu spéciale. En regardant plus attentivement, nous avons observé une corrélation forte entre l'instant précis du but et les signaux les plus forts. Nous avons conclu que notre appareil avait enregistré un petit tremblement de terre produit par l'énergie libérée par la foule des supporteurs. » La ville du centre de l’Angleterre peut déjà se préparer à un séisme en cas de titre à l’issue de la dernière journée programmée le 15 mai prochain.