RMC Sport

Liverpool : les supporters ont gagné la bataille des billets

La grève des supporters de Liverpool

La grève des supporters de Liverpool - AFP

Alors qu’elle avait annoncé une hausse des prix des billets pour la saison prochaine, la direction du club de Liverpool a fait machine arrière et présenté ses excuses aux supporters des Reds, qui avaient fait grève lors du match nul concédé à domicile face à Sunderland.

L’effet avait été immédiat. Privé d’encouragements à la 77e minute de leur match de Premier League contre Sunderland, les joueurs de Liverpool, qui menaient alors 2-0, s’étaient effondrés et avaient été rejoints par les Black Cats (2-2). Les supporters des Reds, en quittant l’enceinte d’Anfield à cette minute de jeu précisément, ont protesté contre la hausse des prix des billets, ces derniers pouvant grimper jusqu’à 77 livres sterling… soit 100 euros. Un acte fort, qui n’a pas échappé à la direction du LFC.

Les prix gelés sur deux ans

Cette dernière a communiqué ce jeudi, présentant dans un premier temps ses excuses aux supporters du club. « Au nom de tout le monde au sein de Fenway Sports Group et du Liverpool Football Club, nous aimerions vous présenter nos excuses pour la détresse causée par notre plan de prix des billets pour la saison 2016-2017, ont écrit les propriétaires des Reds. Nous avons été particulièrement troublés par la perception que nous ne nous soucions pas de nos supporters, que nous sommes avides et que nous essayons de tirer des bénéfices personnels aux dépens du club. L'opposition générale à notre plan nous a clairement fait comprendre que nous nous étions trompés. »

Mais ce que les habitués des Reds attendaient, c’était une révision de la hausse des billets. Point sur lequel ils ont été bien entendus, puisque le club a annoncé dans le même communiqué qu’il n’y aurait pas d’augmentation lors des deux saisons à venir. Le prix de la place la plus chère sera gelé à 59 livres (77 euros) ainsi que celui de l’abonnement le plus cher (869 livres, 1 108 euros).