RMC Sport

Liverpool-Manchester City: Guardiola toujours furieux contre les supporters des Reds

Alors que Manchester City se déplace à Liverpool dimanche (17h30 sur RMC Sport 1) pour la première fois depuis le caillassage de son bus en avril dernier, Pep Guardiola espère un meilleur accueil de la part des supporters des Reds.

Il ne digère pas les incidents de l'an passé. L'entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, est revenu ce vendredi en conférence de presse sur l'accueil réservé par les supporters de Liverpool à son équipe la saison passée, lors du dernier déplacement des Citizens à Anfield. Le 4 avril 2018, le bus de Manchester City avait été la cible de jets de bouteilles, canettes, briques et fumigènes avant son arrivée au stade, pour disputer le quart de finale aller de la Ligue des champions (3-0). 

"La police savait ce qui allait se passer"

Et six mois plus tard, le technicien espagnol est toujours aussi remonté, alors que ses joueurs s'apprêtent à retourner à Liverpool dimanche, pour le choc de la 8e journée de Premier League (17h30 sur RMC Sport 1)

"Liverpool devrait être en colère. Pas moi. La police savait ce qui allait se passer. C’est arrivé. Maintenant ils savent que ça peut arriver", a-t-il déclaré.

>> Cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

Pour éviter un nouveau caillassage ce dimanche, Manchester City a installé quinze caméras ultra haute définition sur son bus. Mais pour Pep Guardiola, c'est aux supporters des Reds eux-mêmes d'adopter une bonne attitude pour ne pas reproduire les incidents de la saison passée. 

"Le meilleur moyen de protéger notre bus est que les supporters de Liverpool se comportent en supporters de Liverpool", a-t-il lancé. "C’est la meilleure manière. Le mieux, c’est quand les supporters arrivent, vont au stade, et vont profiter du match, des deux équipes. Le mieux serait de ne pas avoir besoin de la police".

"Pourquoi nos supporters devraient protéger notre bus?"

Alors que le groupe de supporters de Manchester City "1984 Group" a appelé les fans à protéger les joueurs à leur arrivée à Liverpool, Pep Guardiola s'est fermement opposé à cette option.

"Pourquoi nos supporters devraient protéger notre bus? Vous plaisantez? Les supporters vont là-bas regarder le match", a-t-il rétorqué. Avant d'ajouter:
"J’aimerais que les policiers aillent chez eux retrouver leur famille, boire une bière et profiter du spectacle. C’est ce qu’il devrait se passer. Mais ça dépend des supporters de Liverpool. Pas de ceux de Manchester City", a-t-il conclu. 

A lire aussi >> Manchester City: Benjamin Mendy de retour, « disponible » pour Liverpool

Céline Penicaud