RMC Sport

Macheda sur les traces de Rooney

-

- - -

Entré à l’heure de jeu et buteur dans le temps additionnel, le jeune italien Federico Macheda est devenu le héros d’Old Trafford en l’espace de trente minutes. Portrait de la nouvelle pépite de Sir Alex Ferguson.

Après Cristiano Ronaldo, Gerard Piqué ou plus récemment les serbes Tosic et Ljajic, Sir Alex Ferguson a une nouvelle fois flairé le bon coup avec l'italien Federico Macheda. Recruté alors qu’il n’avait que 16 ans en provenance de la Lazio de Rome, Macheda a réussi des débuts tonitruants avec l’équipe fanion de Manchester United. Convoqué par Ferguson pour pallier les absences de Berbatov blessé et Rooney suspendu, "Kiko" (comme on le surnomme de l’autre côté de la Manche) a permis à son club d’empocher les trois points et de conserver la tête de la Premier League. Lancé à l’heure de jeu par le coach écossais à la place de Nani, alors que Manchester United était mené 2-1 sur sa pelouse par Aston Villa, le jeune Macheda (17 ans) n’a pas tremblé. « Joue simple, comme tu sais le faire » lui glisse Ferguson avant son entrée. Simple ok mais avec la manière. Auteur d’un but somptueux dans le temps additionnel, l’international des -19 ans italien confirme toutes les qualités dont il fait preuve habituellement avec la réserve mancunienne. En effet, depuis le début de la saison, le natif de Rome n’en finit plus de marquer. Avec 18 buts, il affole les compteurs aux côtés de Danny Welbeck, l’autre grand espoir des Red Devils. D’ailleurs, les deux compères terrorisent les défenses adverses pour le plus grand bonheur des spectateurs du stade Moss Lane où se déroulent les matches de la réserve.

La presse s’emballe

Mais cette fois, ce sont les défenseurs de Premier League d’Aston Villa qui ont subi la fougue de ce fan de Wayne Rooney. Et au lendemain de son but salvateur, c’est toute la presse anglaise qui s’emballe pour le petit phénomène. « Manchester présente son nouveau héros, Federico Macheda » titre dans son édition du jour The Times. Même son de cloche du côté de The Independent : « Kiko, le bambino qui lance Man U vers le titre ». On n’avait plus vu un tel engouement en Angleterre depuis Wayne Rooney et ses débuts fracassants avec Everton face à Arsenal (pour son premier match, ce dernier avait lui aussi inscrit une somptueuse frappe dans la lucarne de David Seaman).Mike Phelan, entraîneur adjoint des Red Devils, a lui aussi été élogieux à l’égard du jeune loup: « Kiko est un grand espoir, qui a beaucoup de talent et qui ira loin. Il n’a pas encore 18 ans et il doit encore progresser. Mais le sang froid dont il a fait preuve dans un match aussi important prouve qu’il peut être un grand attaquant », déclarait l’ancien défenseur de Norwich City.
Journalistes, entraîneurs, co-équipiers, supporters… Macheda les a tous impressionné. « Héros un jour, héros toujours », s’exclamait un supporter après le match au sujet de la prestation de Federico, élu homme du match pour l’occasion. Pourtant demain, c’est bel et bien des tribunes que Federico Macheda devrait suivre le quart de finale aller de Ligue des Champions de son équipe face à Porto. Le retour de l’inamovible Rooney sur le front de l’attaque en est la cause, mais une chose est sûre Kiko refera parler de lui.

La rédaction avec Joshuaw Dacourt (RMC Sport)