RMC Sport

Manchester City: la fortune accumulée grâce aux retards de Balotelli

Manchester City

Manchester City - AFP

Retraité des terrains depuis le mois de juillet, Micah Richards est revenu pour la BBC sur sa période à Manchester City, où l’ancien international anglais a côtoyé un certain Mario Balotelli. Et l’Italien était loin d’être le plus ponctuel, à en croire son ex-coéquipier.

Récemment retraité des terrains à 30 ans, l’ancien défenseur de Manchester City Micah Richards s’est lâché dans un interview sur BBC Radio 5Live, ce mardi. L’ancien international anglais de 31 ans a notamment révélé une anecdote amusante sur ses années à Manchester (2005-2015) et la période où Mario Balotelli était au club. Tandis que, comme dans la plupart des clubs, un système d’amende était mis en place en cas de retard à l’entraînement, semble-t-il que le sulfureux italien avait l’habitude de les empiler.

"100 000 livres ou 150 000 livres de retard rien que pour Balotelli"

Alors vice-capitaine des Cityzens, Richards était chargé de récolter les différentes amendes. Et a expliqué comment Balotelli, joueur de City entre 2010 et 2013, participait largement au pot. "Balotelli était toujours en retard. Nous donnions tout notre argent à des associations caritatives et à Noël, et nous avions cumulé 100.000 livres ou 150.000 livres (120.000 à 175.000 euros) de retard rien que pour Balotelli, s’amuse l’ancien footballeur. S’il était dans le bâtiment, on lui disait qu’il y avait réunion au-dessus. Mais lui devait rester en bas, il se détendait. Et une fois qu’il venait à la réunion, il était un peu somnolent." Et de regretter, un peu plus sérieux: "Avec lui, c’était toutes les deux semaines, donc je ne pouvais pas faire grand-chose."

Romain DAVEAU (@daveauromain)