RMC Sport

Manchester United-Arsenal: la frappe sublime de McTominay, l'égalisation d'Aubameyang

Le choc entre Manchester United et Arsenal, en clôture de la 7e journée de Premier League, a accouché d'un match nul à Old Trafford (1-1). Pierre-Emerick Aubameyang a répondu à Scott McTominay. Ce résultat nul n'arrange aucune des deux équipes, mais pénalise peut-être davantage les Red Devils, enlisés en milieu de tableau.

Liverpool, Manchester City et Leicester restent aux trois premières places de la Premier League à l'issue de la 7e journée, qui s'est achevée lundi soir par un classique. Entre Manchester United et Arsenal, il n'y a pas eu de vainqueur à Old Trafford (1-1). Les Gunners lâchent ainsi deux points aux Foxes, avec lesquels ils étaient à égalité de points avant cette 7e levée.

>> Revivez le live de Manchester United-Arsenal

Le missile de McTominay

Ce choc entre Red Devils et Gunners a mis du temps à démarrer vraiment sous la pluie de la cité mancunienne. Après 27 minutes de jeu, personne n'avait encore tenté la moindre frappe. De quoi faire grincer quelques dents... et rendre encore plus délicieuse la fin du premier acte, quand le rythme s'est emballé.

Les visiteurs ont buté sur un bon David De Gea, auteur d'une double parade face à Bukayo Saka et Matteo Guendouzi. Et sur l'action suivante, Manchester United a ouvert le score grâce à une superbe frappe de Scott McTominay. Depuis l'entrée de la surface, l'Ecossais a envoyé le ballon sous la barre de Bernd Leno (45e).

Aubameyang, 7 sur 7

Pas récompensé de ses efforts avant la pause, Arsenal est revenu des vestiaires avec des intentions encore plus offensives. Maîtres du ballon, les hommes d'Unai Emery ont pris le contrôle du match et ont fini par égaliser. Dans son camp, Axel Tuanzebe a perdu le ballon et Bukayo Saka a lancé Pierre-Emerick Aubameyang. Le Gabonais a piqué son ballon devant David De Gea et a été douché par l'arbitre-assistant, qui l'a signalé hors-jeu.

M. Kevin Friend, l'arbitre principal, a toutefois été appelé par ses assistants-vidéo. Et pour cause: "PEA" était largement couvert. Son but a donc été logiquement validé par le VAR (58e). Depuis Dennis Bergkamp en 1997, aucun Gunner n'avait inscrit 7 buts lors des 7 premières journées de Premier League.

Arsenal au pied du podium, Manchester United en milieu de tableau

La dernière demi-heure s'est joué tambours battants, avec des occasions de chaque côté et une ultime tentative des Mancuniens signée Marcus Rashford sur coup franc dans le temps additionnel. Heureusement pour Arsenal, Bernd Leno avait la main ferme.

Les Gunners gardent quand même leur 4e place avec ce point gratté à Old Trafford. Leicester n'est qu'à deux longueurs. Manchester United, en revanche, reste à la 10e. Ça ne va pas mieux pour Ole Gunnar Solskjaer...

N.B