RMC Sport

Manchester United: De Gea enfin prolongé avec un salaire XXL à la clé?

En fin de contrat en juin 2020, David De Gea se trouve dans le viseur de nombreux clubs européens. Pourtant, le gardien de Manchester United pourrait enfin avoir trouvé un accord pour prolonger l’aventure avec les Red Devils selon la presse anglaise et deviendrait le joueur le mieux payé du club.

Des mois que les négociations traînaient en longueur, des mois où plusieurs rivaux européens ont approché David De Gea pour le convaincre de quitter Manchester United à la fin de son contrat en juin prochain. Pourtant, malgré les nombreuses rumeurs, l’Espagnol devrait bien étendre son bail chez les Red Devils. Ce samedi, le Daily Record annonce un accord portant sur extension de quatre années plus une en option.

Solskjaer très serein pour De Gea

Vendredi, Ole Gunnar Solskjaer avait fait preuve de confiance au moment d’évoquer le sujet de son gardien de but de 28 ans. Lors de sa conférence de presse avant la réception de Leicester ce week-end pour la cinquième journée de la saison en Premier League, le technicien norvégien avait rappelé l’attachement de David De Gea pour le club anglais. "Je suis sûr que cela va s’arranger, a ainsi estimé l’entraîneur mancunien face aux médias. Il ne m’a jamais rien dit d’autre que son désir de rester et son amour pour Manchester United. […] Je suis confiant sur notre capacité à le convaincre que son futur s’inscrit ici, un futur rempli de succès."

Un salaire mirobolant

Et le "Baby Face Killer" n’aura donc pas eu à attendre longtemps avant de voir son vœu exaucé. Si David De Gea venait bien à prolonger son contrat jusqu’en 2024 avec les pensionnaires d’Old Trafford, il deviendrait le joueur le mieux payé du club avec Paul Pogba et près de 15 millions d’euros par an. Avec cette hausse salariale, De Gea se hisserait en tête des gardien les mieux rémunérés de la planète devant Manuel Neuer et Jan Oblak.

Arrivé en Angleterre pendant l’été 2011, l’international espagnol a déjà sept trophées avec les Red Devils. Et pour son entraîneur, cela n’est pas près de s’arrêter.

Jean-Guy Lebreton