RMC Sport

Manchester United: Solskjaer pas inquiet malgré le départ de Lukaku

Avant le choc Manchester United-Chelsea pour la première journée de Premier League, Ole Gunnar Solskjaer est revenu en conférence de presse sur le mercato estival des Red Devils. Le manager norvégien a notamment fait part de sa confiance envers ses attaquants, malgré le départ de Romelu Lukaku.

Le feuilleton, longtemps sinueux et incertain, a fini par arriver à son terme. Lors de la dernière journée du mercato estival anglais, Romelu Lukaku a été transféré à l'Inter Milan contre un montant estimé à près de 80 millions d'euros (70 millions + divers bonus), selon la presse anglaise. Un départ de Manchester United finalement attendu par Ole Gunnar Solskjaer, qui ne s'est nullement opposé à ce que l'international belge rejoigne les Nerazzurri. "Il était temps pour Romelu de partir car je pense que nous avions un bon accord. Il est heureux, a-t-il assuré en conférence de presse, ce vendredi.. Rom était blessé durant la pré-saison et il ne pouvait pas participer. Donc j’espère juste pour lui qu’il prendra un bon départ avec l’Inter Milan. J’ai toujours eu une bonne relation avec Romelu, ouverte et honnête. Nous nous sommes parlés franchement et nous n’avons aucun problème".

Martial et Rashford, la jeunesse au pouvoir

Le départ de "Big Rom" soulève tout de même quelques interrogations outre-Manche. Si l'ex-attaquant de Chelsea et d'Everton a une connu une dernière saison heurtée sous le maillot de United (15 buts au total toutes compétitions confondues), il avait terminé meilleur buteur du club en Premier League en 2017-2018 et avait l'un des grands artisans de la seconde place décrochée cette saison-là. Ce qui n'inquiète pas outre mesure Solskjaer, même si aucun attaquant n'a été recruté pour compenser son départ et que le meilleur scoreur lors de la campagne 2018-2019 était... Paul Pogba (13 buts en championnat).

>> La Premier League est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner

Et pour cause, le technicien norvégien entend mettre en place un projet de jeu différent où Marcus Rashford (21 ans) et Anthony Martial (23 ans) seront des pierres angulaires de l'attaque mancunienne. "Bien sûr, Romelu avait un bon bilan et des statistiques. Il est l’un des meilleurs numéro 9. Quand vous jouez avec ce style d’attaquant, une cible, vous êtes sereins, a expliqué le manager des Red Devils. Mais je suis très confiant par rapport au fait que nous marquerons des buts avec Martial et Rashford. Daniel James (recruté cet été, ndlr) en pourra créer. Je suis sûr que Jesse Lingard en mettra plus, aussi. Nous avons une configuration intéressante en attaque". 

Greenwood, la pépite attendue

Ole Gunnar Solskjaer compte en outre sur Alexis Sanchez, malgré une saison extrêmement compliquée où il n'avait inscrit qu'un seul but et délivré trois passes décisives en vingt rencontres de Premier League : "Je m'attends à ce qu'il reste. C'est un attaquant qui va pouvoir marquer des buts". Mais si la renaissance du Chilien s'avère plus ou moins attendue du côté d'Old Trafford, c'est une jeune pépite qui éveille déjà les plus belles promesses avant le coup d'envoi de la nouvelle cuvée. Un certain Mason Greenwood, dix-sept ans au compteur et auteur de 31 buts en 30 matches en Premier League U18, qui a marqué les esprits lors de la tournée de pré-saison des Red Devils. 

"En fin de saison dernière, nous n'avons pas marqué beaucoup de buts. Je suis certain que Mason Greenwood va jouer et surtout marquer des buts. Jusqu’à la fin de la saison, nous n’avons pas marqué beaucoup de buts mais vous espérez que les joueurs auront un impact. La progression de Mason aurait été différente si nous avions eu un autre buteur, s'est justifié, plein d'aplomb, Solskjaer. Je crois que Mason va avoir du temps de jeu et sera énormément concerné. Et quand il l’est, il marque beaucoup de buts." Début des hostilités, ce dimanche, pour les Red Devils avec la réception relevée de Chelsea (17h30, en direct sur RMC Sport 1).

RD