RMC Sport

Manchester United: Solskjaer révolté par les attaques racistes contre Martial et Tuanzebe

Ole Gunnar Solskjaer a tenu à défendre ses deux joueurs Anthony Martial et Axel Tuanzebe, victimes d'attaques racistes sur les réseaux sociaux. L'entraîneur de Manchester United trouve incroyable de voir de tels "abus en 2021".

Ole Gunnar Solskjaer ne décolère pas. "Inacceptable et dégoûtant": c'est avec ces mots que l'entraîneur de Manchester United a déploré, ce vendredi, les attaques racistes ayant visé Anthony Martial et Axel Tuanzebe, après la défaite surprise des Red Devils contre Sheffield United, lanterne rouge de Premier League, mercredi (2-1).

Un revers qui a empêché les équipiers de Paul Pogba de reprendre la tête du championnat à Manchester City. Anthony Martial avait notamment été au cœur des critiques, dans le viseur de Rio Ferdinand, ancien défenseur du club désormais consultant pour la chaîne de télévision BT Sport. L’ancien monégasque été entre autres accusé de passivité sur le deuxième but des Blades. Sauf que certains, sur les réseaux sociaux, ont basculé dans le racisme.

"Nous faisons campagne depuis longtemps maintenant avec la Premier League et je pense que ça marche, mais il y a encore des gens qui ne comprennent pas, a déploré le technicien en conférence de presse. Ils se cachent derrière les réseaux sociaux, sont anonymes... c'est inacceptable et dégoûtant."

Des mesures plus sévères sont demandées contre les "idiots écervelés"

Manchester United a publié ce jeudi une déclaration très ferme demandant des mesures plus sévères contre les "idiots écervelés". Solskjaer a fait écho à ce message vendredi. "C'est tout simplement incroyable que nous ayons encore ces scènes, cet abus en 2021", a déclaré le Norvégien, dont l'équipe se rend samedi chez Arsenal.

Certains coéquipiers ont adressé leur soutien à Martial et Tuanzebe. Le capitaine du club, Harry Maguire, est monté au créneau: "C'est dégoûtant. Je me suis réveillé ce matin, j'étais dévasté, j'étais blessé par le résultat et puis j'ai lu ce qu'il s'était passé sur les réseaux sociaux concernant mes coéquipiers", a-t-il déploré. Scott McTominay, Fred et Marcus Rashford, ont eu aussi tenu à publier des messages sur les réseaux sociaux.

L'entraîneur a ensuite assuré que Tuanzebe allait "bien" malgré la violence des attaques à son encontre. "Je lui ai parlé et, bien sûr, ce n'est pas agréable mais c'est un garçon fort, avec un caractère bien trempé, qui a reçu le soutien de sa famille", a assuré le technicien au sujet du défenseur de 23 ans.

ALR avec AFP