RMC Sport

Newcastle: pourquoi Saint-Maximin a collé un autocollant sur son bandeau

Face à Manchester United ce week-end, Allan Saint-Maximin a été contraint de mettre un autocollant sur son bandeau. La faute à la politique très stricte de la Fédération anglaise concernant les marques et le sponsoring.

Le look d'Allan Saint-Maximin (22 ans) a fait parler de lui, notamment sur les réseaux sociaux. Contre Manchester United ce week-end (1-0), le pensionnaire de Newcastle avait été contraint d'aposer un autocollant sur son bandeau à 200 euros, durant la rencontre.

La faute à la marque, Gucci, bien trop visible sur son accessoire. Laisser le nom à la vue de tous contrevenait à la réglementation en matière de sponsoring de la Premier League. Sur Twitter, l'ancien Niçois n'avait pas manqué de partager sa joie, après la victoire des siens contre les Red Devils.

>> Pour suivre la Premier League, cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

Saint-Maximin: "La même passion pour les bandeaux"

Par la suite, il avait également retweeté un article sur l'affaire de son bandeau. Dans une autre publication, il avait écrit: "Toujours la même passion pour le football, la danse, la mode et... les bandeaux bien sûr. Commencer en bas de l'échelle, maintenant en être ici. L'histoire est restée la même par l'argent et la célébrité." Cette histoire n'a donc pas manqué de déchaîner les réseaux sociaux, et a également beaucoup fait parler, dans la presse locale.

MM