RMC Sport

Premier League: étonnant accroc pour Chelsea, surpris par Burnley en fin de match

Face à Burnley ce samedi, Chelsea s’est fait surprendre en concédant le match nul (1-1), pour la 11e journée de Premier League. Dominateurs dans la jeu pendant la majeure partie de la rencontre, les Blues ont payé leur manque d’efficacité devant les buts. Permettant ainsi aux visiteurs de continuer à croire en leur chance de revenir au score.

Dans le cadre de la 11e journée de Premier League, le Chelsea de Thomas Tuchel s’est fait, à sa grande surprise, accrocher par Burnley en fin de match (1-1). Avec ce nul assez surprenant vu la domination des Blues, ces derniers restent leaders du championnat mais perdent des points dans la course au titre et voient Manchester City revenir à trois longueur après sa victoire dans le derby (2-0).

Pourtant tout avait bien commencé pour les Londoniens qui, à la 33e minute, avaient ouvert le score. C’est sur un bon centre de Reece James que Kai Havertz avait inscrit son deuxième but de la saison via une tête. Rarement mis en danger par les Clarets, c’est sereinement que les Blues ont regagné les vestiaires à la pause.

Un manque d’efficacité qui coûte cher

Dans la lignée du premier acte, les hommes de Thomas Tuchel ont monopolisé le ballon. Mais dans le dernier geste, le premier de Premier League peine à être décisif. À l’image de ce raté de Ross Barkley à la 71e minute, qui seul dans l’axe n’arrivera pas à cadrer sa frappe pour mettre en danger le gardien Nick Pope.

Une action qui coûtera cher aux Londoniens. Huit minutes plus tard, Burnley va égaliser via Matej Vydra sur une passe décisive de Jay Rodriguez. Un coaching gagnant pour le coach Sean Dyche, qui avait fait rentrer les deux protagonistes sur le terrain alors que son équipe était au bord de la rupture.

Chelsea essaiera de pousser pour prendre l’avantage, mais l’absence d’un Romelu Lukaku ou d’un Timo Werner s’est clairement faite ressentir sur le front de l’attaque. Les entrées de Mason Mount et Christian Pulisic ne changeront rien au scénario. Si le 18e au classement accroche un point inespéré, le leader voit son dauphin Manchester City, vainqueur du derby face à United (2-0), revenir à trois points.

JO