RMC Sport

Premier League: Everton s'impose sur le fil face à Arsenal grâce à un missile de Gray

Une semaine après la défaite face à Manchester United, Arsenal s'est sabordé ce lundi sur la pelouse d'Everton (2-1). Les Gunners restent à distance du top 5 de la Premier League.

Les Gunners piétinent encore. Une semaine après la défaite à Old Trafford face à Manchester United et Cristiano Ronaldo, Arsenal a concédé son deuxième revers d'affilé sur la pelouse de Goodison Park face à Everton (2-1). Pourtant, les hommes de Mikel Arteta ont eu beaucoup de réussite puisque Richarlison s'est vu refuser deux buts pour des hors-jeu très limites, avant que Demaray Gray ne vienne crucifier les Gunners dans le temps additionnel. Le premier éclat de la soirée est arrivé après la demi-heure de jeu, lorsque le Brésilien a parfaitement coupé une offrande de Tonwsend de la tête. Un premier frisson en 40 minutes qui est finalement annulé, le numéro 7 des Toffees étant hors-jeu au départ de l'action.

Demaray Gray, le sauveur

Bien loin d'être brillant, Arsenal a finalement fait la différence juste avant le repos grâce à Martin Ødegaard. Le Norvégien a parfaitement repris un centre de Tierney pour placer les Gunners devant sur la première frappe cadrée du match. Pourtant, les hommes de Mikel Arteta n'ont pas retenu les leçons de la première période puisque Richarlison a de nouveau transpercé les filets de Ramsdale, profitant d'une frappe sur la barre de Gray, alors qu'il s'était vu vu refuser un deuxième but quelques minutes plus tôt.

Malgré un poteau de Nketiah dans les ultimes minutes, les coéquipiers d'Alexandre Lacazette ont perdu leurs moyens dans le temps additionnel en encaissant un bijou de Demaray Gray, qui offre les trois points aux Toffees. Avec cette défaite, Arsenal reste au pied du top 6, à égalité de points avec les Red Devils et un point derrière Tottenham. Les quatre places qualificatives pour la Ligue des champions sont encore à portée de fusil des Gunners, qui accusent trois points de retard sur West Ham, vainqueur de Chelsea samedi dernier. De son côté, Everton reste dans le ventre mou du classement mais se rapproche des places européennes.

Analie Simon