RMC Sport

Premier League: les changements pour commotion vont être autorisés

La Premier League est sur le point d’approuver l’idée de tester les changements pour commotion cérébrale lors des matches du championnat d’Angleterre. Cela devrait commencer dès la semaine prochaine.

La Premier League sera le premier championnat à introduire les changements définitifs pour cause de commotion cérébrale à partir du milieu de la semaine prochaine, selon le Times. Cette nouvelle mesure permettra aux joueurs de quitter le terrain, s’il y a une suspicion de commotion, mais ce changement ne sera pas pris en compte dans les trois qui sont autorisés pendant le match. Chaque équipe aura jusqu’à deux remplacements de ce type, sachant que l’équipe adverse sera autorisée à effectuer un changement en même temps.

Ne pas reproduire l'exemple de Vertonghen

Le procédé doit être entériné à l’occasion d’une réunion de la Premier League mercredi, et la Fédération anglaise de football (FA) serait déjà tentée de suivre son exemple pour l’appliquer au cinquième tour de la FA Cup. Les essais effectués dans les différentes compétitions serviront à déterminer si la règle doit être étendue à l’ensemble des compétitions. Un retour d’information sera donné à l’occasion de l’assemblée générale annuelle du Board (Ifab), en charge des règles du jeu, début mars.

Pour évaluer la nécessité de passer par un remplacement permanent, plutôt que de laisser le joueur reprendre sa place sur le terrain, le personnel médical aura trois minutes à sa disposition. Le sujet est traité avec beaucoup de sérieux dans le monde du football, bien que les commotions soient plus rares que dans un sport de contact comme le rugby. En décembre 2020, l’international belge Jan Vertonghen a révélé qu’il avait joué pendant neuf mois avec les séquelles d’une commotion cérébrale, après un choc reçu à la tête en avril 2019.

QM