RMC Sport

Premier League: Newcastle devrait finalement être racheté par des Saoudiens

L'offre de 300 millions de livres (350 millions d'euros) d'un consortium saoudien pour le rachat de Newcastle United devrait se concrétiser, après l'annulation de l'interdiction de beIN Sport dans le pays du Golfe.

Newcastle finalement racheté par l’Arabie Saoudite ? Le club de Premier League pourrait finalement basculer sous pavillon saoudien, après la levée de l’interdiction de beIN Sports dans le pays. Ce pourrait être la fin d’une saga qui dure depuis 18 mois. Newcastle United était en conflit juridique avec la Premier League pour son rachat par Amanda Staveley et un consortium d’actionnaires venus d’Arabie Saoudite. Une situation qui pourrait s’arranger après l’annonce ce mercredi que beIN Sport, le diffuseur officiel de la Premier League au Moyen-Orient, ne sera plus empêché d'opérer dans le royaume, en raison d’un trop grand nombre de piratages de la Premier League.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez la Premier League

Une décision géopolitique forte

L’affaire avait été portée jusque devant l’Organisation mondiale du commerce, et l’Arabie saoudite s’est finalement engagée à revenir sur son interdiction de beIN Sport et à supprimer les sites pirates. BeIN Media Group a annoncé ensuite qu’il ne s’opposerait plus à une reprise de Newcastle United si le marché saoudien lui est de nouveau ouvert. Une décision géopolitique forte, puisque les relations diplomatiques entre le Qatar et l’Arabie Saoudite sont très compliquées.

Une offre à 350 millions d'euros bientôt acceptée

En juillet 2020, le groupe de Staveley s'était retiré du projet de rachat de Newcastle après que le refus de la Premier League de donner son accord. Le championnat anglais ne pouvait pas approuver un rachat pour lequel l'un de ses clubs membres serait détenu par un État qu'elle jugeait coupable de piratage à l'encontre de la Ligue et de l'un de ses partenaires de diffusion. Sachant que l’Arabie Saoudite devait détenir 80% des parts du club, une part élevée qui posait également soucis à la ligue anglaise. La question du piratage résolue, il est peu probable que l'arbitrage soit nécessaire. Il n'y a aucune règle qui dit qu'un État ne peut pas être lié à la propriété d'un club de football. Le fond d’investissement pourrait finalement obtenir le feu vert pour racheter le club pour 300 millions de livres, soit 350 millions d'euros. L’arrivée des Saoudiens mettrait fin à 14 ans de règne de Mike Ashley.

Cependant l'implication de l'Arabie Saoudite dans l'offre soulève d'importantes questions sur la géopolitique, le dopage financier et les droits de l'homme, mais un récent sondage réalisé par le Newcastle United Supporters Trust (NUST) a révélé que 93,8 % de ses membres étaient favorables au rachat.

Anna Carreau