RMC Sport

Quand le rêve insensé devient Blue

City est champion

City est champion - -

Grâce à deux buts inscrits dans le temps additionnel face à QPR (3-2), Manchester City est devenu le nouveau champion d’Angleterre au terme d’un incroyable scénario. A trois minutes près, United remportait son cinquième titre en six ans.

Dimanche 13 mai. Date désormais éternelle pour la Premier League et Manchester City. Ce dimanche après-midi, ce championnat made in England a certainement écrit l’une des plus belles pages de son histoire. Imaginez un stade d’Etihad en fusion qui voit ses héros inscrire deux buts dans le temps additionnel par l’intermédiaire de Dzeko (90 + 2) puis d’Aguero (90 + 4). Et retourner par la même occasion un scénario que l’on croyait scellé.

Quarante-quatre ans après le titre remporté en 1968, Roberto Mancini et ses protégés connaissent donc (enfin) le parfum de la consécration dans une enceinte transformée en poudrière. « « Le football c’est incroyable, savoure le technicien italien au micro de Sky Sports. Je n’ai jamais vu un tel final ! Vraiment ce qu’on vit aujourd’hui, c’est fantastique. C’est une saison folle. Elle est à l’image de ces dernières minutes. Mais je pense qu’on mérite de remporter ce trophée ».

Lescott coupable, Cissé à l’affut

Pourtant, en ce long dimanche de stress et de tension pour l’Angleterre du foot, tout commence plutôt bien pour les hommes de Roberto Mancini. A la 39e minute, l’Ivoirien Yaya Touré débloque la situation suite à une passe géniale adressée à son coéquipier Pablo Zabaleta, qui en profite pour inscrire –il était temps- son premier but de la saison en Premier League.

Mais la suite est un long cauchemar pour les Mancuniens. Alors que le Français Djibril Cissé égalise dès le début de la seconde période sur une erreur incroyable du défenseur Lescott (49e), la perle de QPR, Mackie fait taire les 48 000 fans de l’Etihad Stadium avec une deuxième réalisation (66e). Réduits à dix après l’expulsion stupide du capitaine Barton, les partenaires de Taiwo vont tenir le score en résistant aux innombrables assauts des locaux (44 tirs et enregistré 81% de possession, records lors d'un match de Premier League cette saison). Jusqu’à cette fameuse 92e minute…

Le reste appartient désormais à la légende du football britannique. N’en déplaise à Sir Alex Ferguson qui, à quelques secondes près, pensait remporter son cinquième titre en six ans avec Manchester United. Impitoyable Premier League…