RMC Sport

Suspension de Cavani: les footballeurs uruguayens accusent la Fédération anglaise de discrimination

Le syndicat des joueurs uruguayens de football (AFU) a dénoncé la sanction infligée à Edinson Cavani et réclamé la levée de la punition à l'égard de l'ancien buteur du Paris Saint-Germain.

Le syndicat des joueurs uruguayens de football (AFU) charge la Fédération anglaise de football (FA) après la sanction infligée à Edinson Cavani, l’attaquant de Manchester United. L’international de 33 ans a été suspendu trois matches jeudi dernier, après avoir écrit "Gracias negrito" en réponse au message d’un ami le félicitant pour son doublé contre Southampton, le 29 novembre.

"Il est de notre devoir de condamner le comportement arbitraire de la fédération anglaise de football. Loin de condamner le racisme, la fédération anglaise de football a elle-même commis un acte discriminatoire contre la culture et le mode de vie du peuple uruguayen", accuse le syndicat, composé de joueurs professionnels et amateurs masculins et féminins, dans un communiqué ce lundi.

"La sanction montre la vision biaisée, dogmatique et ethnocentrique de la fédération anglaise de football qui ne permet qu'une interprétation subjective, particulière et exclusive", appuie l’AFU. L'Académie uruguayenne des lettres avait pris une position similaire, trois jours plus tôt, accusant la FA d'être "ignorante".

Les footballeurs uruguayens veulent rétablir l'honneur de Cavani, "si injustement terni"

"Edinson Cavani n'a jamais eu le moindre comportement pouvant être interprété comme raciste, souligne le communiqué qui nous intéresse. Il a simplement utilisé une expression courante en Amérique latine pour s'adresser affectueusement à un être cher ou à un ami proche. Nous voudrions donc défendre publiquement le caractère impeccable d'Edinson Cavani et bien sûr la culture de notre pays."

Le texte du syndicat des joueurs uruguayen de football, relayé, entre autres, par Diego Godin, réclame à la Fédération anglaise de football "de revoir immédiatement ses processus décisionnels relatifs à ces questions afin de ne pas commettre une nouvelle fois une injustice similaire".

"En vertu de ce qui précède, nous demandons à la FA d'annuler immédiatement la sanction imposée à Edinson Cavani et de rétablir sa bonne réputation et son honneur dans le monde si injustement terni par cette décision répréhensible", peut-on lire en guise de conclusion.

"J'accepte les sanctions disciplinaires, en sachant que je suis étranger aux coutumes de la langue anglaise, mais je ne partage pas le point de vue" de la FA, avait écrit Cavani sur son compte Twitter jeudi. L'ancien buteur du PSG a également écopé d'une amende de 100.000 livres sterling (111.000 euros).

dossier :

Edinson Cavani

QM