RMC Sport

Tottenham: Pochettino déplore "l'arrogance" de ses joueurs

A la peine en Premier League depuis quelques semaines, Tottenham a chuté sur la pelouse de Southampton (2-1), samedi, et manqué l'occasion de prendre six points d'avance sur Manchester United. Mauricio Pochettino a lancé un avertissement à ses joueurs après la rencontre.

Ils n’y arrivent plus. En s’inclinant samedi contre Southampton (2-1), à l’occasion de la 30e journée de Premier League, les Spurs ont enchaîné un quatrième match sans victoire en championnat. Leur troisième place est en danger puisque Manchester United, qui défie dimanche Arsenal (17h30, à suivre en exclusivité sur RMC Sport), n’est pointé qu’à trois longueurs. De quoi quelque peu agacer Mauricio Pochettino.

"Je pense qu’il est bon maintenant que les gens se rendent compte de notre niveau réel. Je suis un petit peu inquiet à propos de la différence entre la première période et la seconde période. C’est mental. C’est de l’arrogance dans le mauvais sens du terme", a souligné le technicien argentin devant la presse.

"Nous avons deux visages"

Grâce au 17e but d’Harry Kane cette saison, Tottenham menait 1-0 à la pause. Mais le Français Yan Valery et l’Anglais James Ward-Prowse ont permis à Southampton de renverser les Spurs pour permettre à leur équipe de décrocher un succès précieux dans la lutte pour le maintien.

"C’est difficile de comprendre la seconde mi-temps, la façon dont nous avons commencé cette seconde mi-temps et comment on leur a permis d’y croire. Je suis tellement déçu. Nous devons nous améliorer si nous voulons devenir l’un des meilleurs clubs d’Europe. Nous avons deux visages. C’est notre réalité. On doit se rendre compte que si on ne se bat avec la même intensité qu’en Ligue des champions, on aura des difficultés. On ne peut pas seulement jouer 45 minutes", a poursuivi Pochettino.

"Un défi énorme"

"Nous devons nous battre contre tous les adversaires. Bienvenue dans la réalité. C’est un défi énorme pour nous", a appuyé Pochettino. Sereins en Ligue des champions, puisqu’ils ont facilement éteint le Borussia Dortmund en huitièmes de finale (3-0 à l’aller, 1-0 au retour), mais à la peine sur la scène nationale, Kane et ses coéquipiers accusent neuf points de retard sur la deuxième place occupée par Liverpool, qui reçoit Burnley dimanche.

RR