RMC Sport

Vieira : « Je ne reviendrai jamais en France »

-

- - -

EXCLU RMC SPORT – L’ancien capitaine d’Arsenal évoque les grand sujets qui lui tiennent à cœur : Manchester City, son avenir et l’équipe de France. Un entretien sans langue de bois.

Patrick Vieira, pouvez-vous vous satisfaire du peu de temps de jeu qui vous est accordé à Manchester City ?
J’espère jouer un peu plus de matches les six derniers mois qu’il me reste à Manchester. On va voir comment ça se passe. C’est un peu difficile et un peu compliqué pour moi.

Comment voyez-vous la suite de la saison ?
Je vais finir mes six mois à Manchester City en espérant jouer davantage. On peut jouer le titre. D’autant que les autres grands clubs sont en train de passer à travers. Bref, on peut surprendre.

Quel sera votre avenir ?
Je prendrais une décision en fin de saison. Tout va dépendre des propositions que j’aurais. Mais j’aimerais continuer à jouer. J’ai été blessé pas mal de fois sur les quatre dernières années. Dieu merci, ça va beaucoup mieux. Et j’ai vraiment envie de jouer. Maintenant, il faudrait que j’enchaîne trois, quatre matches pour revenir dans le rythme.

Pourrait-on imaginer votre retour en France ?
Ce n'est pas possible. A 34 ans, si j’ai envie de jouer, il faut que je sois entouré de bons joueurs.

Au fait, êtes-vous déçu de ne pas avoir signé à Lyon l’an dernier ?
Non, Lyon n’est pas une déception. Je suis plus déçu de ne pas avoir rejoint au PSG quand j’étais à Cannes.

Que pensez-vous des premiers mois de Laurent Blanc à la tête de l’équipe de France ?
Tout me paraît beaucoup plus simple avec lui. Les joueurs se retrouvent avec leur entraîneur. Ils comprennent son discours. Ça part sur de très bonnes bases. On espère que ça va continuer sur cette lancée.

« Avec Blanc, tout me paraît plus simple »

Vous avez encore espoir de porter un jour le maillot bleu ?
Non, l'équipe de France, c'est fini. Je n’ai plus les qualités pour évoluer au niveau international. Et puis il y a de jeunes joueurs qui peuvent apporter beaucoup plus de choses que moi. Ça fait quatre ans que ma carrière internationale est finie. Il n’y a même pas besoin d’annoncer ma retraite.

Quel sera votre successeur chez les Bleus ?
J’aime bien Abou Diaby. Malheureusement, il a eu beaucoup de pépins physiques. Mais sur ce qu’il a démontré avec Arsenal, il peut devenir un grand joueur avec l'équipe de France.

Quel est votre sentiment sur les récompenses du Ballon d’Or ?
José Mourinho, c’est normal. Il a tout gagné l’an dernier avec l’Inter. Pour Lionel Messi, c’est un peu plus confus. Je me souviens qu’en 2006, Cannavaro avait eu le Ballon d’Or parce que l’Italie avait gagné la Coupe du monde. Cela reste confus. Ce n’est pas le meilleur joueur de la saison qui a gagné parce que Xavi ou Iniesta aurait dû être récompensé. Mais cela n’enlève rien aux qualités de Messi qui est le meilleur joueur du monde.