RMC Sport

Wenger trouverait "étrange" de retravailler en Angleterre

-

- - AFP

Alors qu’il espère faire son retour dans le monde du football début 2019, Arsène Wenger laisse entendre que cela ne devrait pas être en Angleterre. Presque une question de loyauté pour celui qui a passé 22 ans sur le banc d’Arsenal.

La date est à peu près confirmée: Arsène Wenger sera de retour dans le monde du football en 2019. En marge du lancement du Twinning Project (qui tente de réintroduire le football dans les prisons) à Wembley, l'emblématique ancien manager d'Arsenal durant 22 ans a confirmé ses dires dans Bild, il y a quinze jours.

"Mon retour? Sans doute début 2019, explique le Français au micro de Sky Sports. Pour le moment, je me repose bien et je regarde beaucoup de football. Je suis à Wembley, où j'ai joué de nombreux matchs ou où j'ai beaucoup de souvenirs. Et bien sûr que cela vous manque."

"Peut-être que la meilleure solution est de ne pas être en Angleterre"

Un poste - qu'il a refusé à deux reprises durant son mandat chez les Gunners - vient de se libérer sur le banc du Real Madrid, les rumeurs les plus insistantes l'envoient au sein de l'état-major du PSG... Une porte semble fermée: celle de l'Angleterre. "Peut-être que la meilleure solution, c'est de ne pas être en Angleterre, ajoute Arsène Wenger. Parce que j'ai passé beaucoup de temps dans le même club, et ce serait étrange d'aller ailleurs. Mais pour l'instant, c'est impossible à dire." Réponse dans quelques mois.