RMC Sport

Procès Taton : une attente dans l’angoisse

-

- - -

La justice serbe doit rendre ce mardi son verdict dans l’affaire Brice Taton, le supporter toulousain tué lors de violences en marge d’un match de Ligue Europa à Belgrade en septembre 2009.

De Toulouse à Belgrade, encore une fois. Les parents de Brice Taton ont repris l’avion ce lundi en direction de la Serbie. Aux mauvais souvenirs, s’est rajouté un grand sentiment d’incertitude. Car ce mardi, la justice serbe doit rendre son verdict dans l’affaire de la mort de leur fils, supporter du TFC, il y a près de 18 mois. Victime d’une agression extrêmement violente à la terrasse d’un café de Belgrade le 17 septembre 2009, à quelques heures d’un match de Ligue Europa entre le Partizan et Toulouse, Brice Taton avait été jeté du haut d’un escalier. Il est décédé le 29 septembre 2009 des suites de ses graves blessures au crâne et au thorax, à l’âge de 28 ans.

Depuis le drame, sa famille se bat pour que les auteurs soient punis, en lançant notamment un appel à témoin. Mais lors du procès, aucun des 14 accusés n’a endossé la responsabilité des faits et des témoins sont revenus sur leurs déclarations par crainte de représailles. De son côté, le procureur a insisté sur la préméditation du crime. Dans une affaire surveillée de près par la France et l’Union européenne, les coupables pourraient donc écoper d’une peine de 40 ans de prison. Suzanne Taton, la mère de Brice, souhaite que « le verdict soit à la hauteur des violences que notre fils a subies lors de son agression ». Mais elle s’inquiète du « manque de preuves formelles. Tous ceux qui sont accusés ont participé. Mais ils nient tous avoir agressé Brice. » C’est donc dans l’angoisse que la famille Taton attend que la justice serbe se prononce. « Il y a tellement eu de surprises pendant ce procès… », craint Suzanne Taton.

LP avec WT