RMC Sport

PSG: le staff de l'équipe féminine a menacé de faire grève

Patrice Lair

Patrice Lair - AFP

Selon les informations de RMC Sport, le staff technique de l'équipe féminine du PSG a menacé de faire grève pour la séance d'entraînement de ce jeudi. Si cela ne sera finalement pas le cas, la situation est très tendue.

La défaite à Lyon lundi au Parc OL (0-1) a laissé des traces bien plus profondes qu'on pouvait ne le penser au PSG. Il suffisait alors d'une petite étincelle pour que tout s'embrase. Selon les informations de RMC Sport, un clash à l'entraînement mardi entre un membre du staff technique et un autre du staff médical a tout fait remonter à la surface. A la suite de cet incident, l'un des préparateurs physiques de l'effectif a quitté le centre d'entraînement de Bougival en annonçant sa démission.

A lire aussi >> D1 féminine: l’OL dompte le PSG

Réuni en fin de journée, le staff technique, composé de quatre personnes, dont Patrice Lair, l'entraîneur, a décidé de rester solidaire en ne se présentant pas pour la séance qui était programmée à 10h ce jeudi matin. Bruno Cheyrou, nouveau directeur sportif de la section, s'est alors emparé du problème pour trouver une solution. A l'issue d'une nouvelle réunion ce jeudi matin, ce dernier a réussi à convaincre ses hommes de prendre le chemin de l'entraînement. Une décision importante alors que Corinne Diacre, la sélectionneuse nationale, est présente sur place pour regarder la séance et déjeuner avec le groupe. 

Le staff réclame de la visibilité et plus de moyens

Le mal est cependant bien plus profond qu'une simple embrouille. Depuis plusieurs mois, Patrice Lair et son équipe réclament plus de moyens pour pouvoir lutter avec l'Olympique Lyonnais. Lundi encore, après la défaite au Parc OL, le technicien s'est réuni avec Maxwell, présent sur place, pour demander un recrutement plus ambitieux.

Aujourd'hui, plus qu'une grève inédite, c'est la menace d'une démission globale du staff technique qui plane sur le PSG. En fin de contrat à l'issue de la saison, ces derniers ne savent toujours pas s'ils seront conservés. Un énorme problème pour certains, dont les salaires ne sont pas mirobolants. Et qui pèse dans les têtes parisiennes.

A lire aussi >> PSG: les féminines fêtées par les Ultras après le choc contre l’OM

VIDEO: Rothen espère encore voir Pastore et Meunier au PSG

Loïc Tanzi et Anthony Rech