RMC Sport

Quand les footeux parlent à leur psy

-

- - -

Au Mans (L2), depuis le début de saison, le staff technique dirigé par Arnaud Cormier se sert des avis d’un psychologue, spécialiste de l’étude des comportements des joueurs sur le terrain. Découverte de cette tentative de « mentalisation du foot ».

Laurent Blanc l’avait envisagé très sérieusement pour ses Bleus, Arnaud Cormier l’a fait ! Deux à trois fois par mois, un mystérieux personnage débarque à la Pincenardière, centre d’entraînement du Mans FC. Il s’installe au bord du terrain, observe le groupe en action puis part s’entretenir avec Arnaud Cormier le coach, ou Olivier Guillier le préparateur mental. Cet homme s’appelle Yvon Trotel.

Ce psychologue des Côtes d’Armor a développé son attrait du ballon rond dans les années 90 en s’intéressant d’abord aux gestes répétitifs des joueurs sur le terrain. Il en tire très vite certains enseignements. Un exemple ? La frappe ratée du buteur suivie d’un sourire systématique. « Ce comportement montre sans doute un manque d’agressivité, analyse Trotel. Au plus haut niveau, les 2-3 points d’écarts qui font la différence en fin de saison peuvent se jouer là-dessus. » Trotel a même crée un site internet, psychofoot.com, sur lequel il livre des courbes d’évolution du mental de chaque équipe de L1 et de L2.

Trotel : « Lille a un très haut niveau d’engagement »

Au club, on loue cette collaboration qui permet au staff de bénéficier d’un autre œil, insensible à la pression du résultat. « Une nouvelle génération de techniciens s’ouvre à d’autres choses, témoigne ainsi le coach Arnaud Cormier. J’explore beaucoup de domaines, j’ouvre mon champ d’interrogations. » Pour construire son analyse, Trotel utilise les outils de la société Amisco qui traite habituellement des statistiques des matchs.

L’objectif du psychologue est désormais de créer une base de données comportementale. Expert dans son domaine, l’avis d’Yvon Trotel prend une dimension particulière lorsqu’il évoque le leader lillois : « C’est un club à très haut niveau d’engagement. Il y a une vraie dynamique. Mais si elle se grippe, aura-t-on les outils pour la remettre en place ? Ça a été leur écueil ces deux dernières saisons… » Rudi Garcia et ses Dogues sont prévenus !