RMC Sport

Quand Matic paie les dettes de son village d’enfance

-

- - AFP

Le joueur de Chelsea Nemanja Matic n’a pas oublié où il a grandi. En l’occurrence à Vrelo, un petit village à l’ouest de la Serbie qui possède une population de 1 600 habitants. Le milieu serbe a épongé la totalité des dettes des villageois selon le site serbe Blic Sport. Respect.

Vrelo, petit village serbe de 1 600 habitants, peut se targuer d’avoir un bienfaiteur. Nemanja Matic n’a pas oublié ses racines et les villageois peuvent le remercier pour sa générosité. Le milieu de Chelsea, apprenant les nombreuses dettes qui acculent le village, a décidé d’éponger les arriérées des gens d’après le site sportif serbe Blic Sport.

Un village qu’il considère « plus beau que Paris » et que « Big Ben n’est rien comparé à son église Saint-Nikolaï ». « Nemanja est un gars super, explique Ljiljana Popovic, employé à la mairie du village. Il nous aide tous, il est toujours prêt à répondre aux besoins des personnes en difficulté. Il a même payé des dettes de jeu à certains. »

L’école et l’église rénovées par Matic

Quand il a commencé à gagner suffisamment d’argent, Nemanja Matic a immédiatement aidé à la rénovation des places historiques du village : son ancienne école et l’église. Toujours selon le site serbe, le milieu de terrain de Chelsea a refait toute la menuiserie de l’école et a permis son agrandissement avec la création de nombreuses salles de classe. Il a aussi prévu d’aider à la construction de terrain de jeux avec des buts ou encore des paniers de basket. Un joueur au grand cœur.

B.Duguine