RMC Sport

Qui sont les nouvelles têtes de la sélection espagnole ?

Alvaro Morata

Alvaro Morata - AFP

Après un Mondial 2014 totalement raté (élimination au premier tour), la sélection espagnole a entamé une véritable révolution. Avec l’arrêt de plusieurs cadres (Xavi, Xabi Alonso…), qui sont ces nouveaux venus qui, pour la plupart, disputeront le mois prochain deux rencontres internationales, dont l’une comptant pour les Eliminatoires à l’Euro 2016 ?

C’est ce qui s’appelle une révolution. Depuis la fin du Mondial brésilien qui a vu l’Espagne, tenante du titre, sortie dès le premier tour, Vicente Del Bosque a appelé pas moins de… 15 nouveaux joueurs ! Alors que la Roja va disputer deux matches au milieu du mois de juin contre le Costa Rica (en amical le 11 Juin) et contre la Biélorussie (en qualifications pour l’Euro le 14), présentation des nouveaux visages de la sélection espagnole.

Juanmi (22 ans, attaquant, Malaga)

Appelé le 23 mars pour pallier à la blessure de Diego Costa à la cuisse, il a fait ses débuts en amical contre les Pays-Bas (0-2), en remplaçant Alvaro Morata. Vicente Del Bosque apprécie le profil de cet attaquant de poche (1m69, 63 kg), qui a marqué 8 fois en Liga cette saison.

José Callejon (28 ans, milieu offensif, Naples) 

Lui n’a rien d’une surprise. Enorme l’an dernier avec Naples, il n’avait pas été retenu pour le Mondial. Il a finalement effectué ses débuts en novembre dernier en sélection, avant de traverser une période sans, en club. Callejon brille par sa polyvalence, en étant capable d’évoluer à tous les postes offensifs.

Vitolo (25 ans, milieu offensif, FC Séville)

L’ailier sévillan est l’une des attractions de la Liga cette saison. Avec 6 buts et 3 passes décisives en 26 matches de Championnat, et de bonnes prestations en Ligue Europa, Vitolo a conquis Del Bosque, qui l’a appelé le 23 mars, et l’a lancé face aux Pays-Bas.

Kiko Casilla (28 ans, gardien, Espanyol Barcelone)

Derrière Iker Casillas et David De Gea, Kiko Casilla a su s’installer en tant que troisième gardien, devant Pepe Reina (Bayern Munic) notamment. Régulier avec l’Espanyol, il a fêté sa première cape le 18 novembre face à l’Allemagne où il a… encaissé le but de la défaite marqué par Toni Kroos.

Igniacio Camacho (25 ans, milieu, Malaga)

Infatigable travailleur, Camacho est une valeur sûre en Espagne. Alors que des places sont à prendre dans le milieu de terrain de la Roja, jusque-là totalement inamovible, il est l’un des éléments sur lequel Vicente Del Bosque peut compter. Le sélectionneur l’a lancé face à l’Allemagne en novembre.

Manuel Nolito (28 ans, attaquant, Celta Vigo)

Après un excellent début de saison 2014-2015 avec le Celta Vigo, Nolito a convaincu Vicente Del Bosque de le titulariser face à l’Allemagne, pour sa première sélection. Plus en difficultés depuis, il conserve toutefois une bonne cote en Espagne.

Alvaro Morata (22 ans, attaquant, Juventus Turin)

C’est LA nouvelle pépite du foot espagnol. Barré au Real Madrid, Morata a explosé cette saison sous les couleurs de la Juventus Turin, poussant son compatriote, Fernando Llorente, sur le banc. Déjà indispensable en équipes de jeune, il se pose comme l’un des futurs piliers de la Roja.

Rodrigo (24 ans, attaquant, FC Valence)

Bien que né au Brésil, Rodrigo choisit de représenter dès les sélections de jeunes. Prêté par le Benfica Lisbonne à Valence cette saison, il a convaincu Del Bosque de le titulariser avec les A le 12 octobre dernier, au cours des éliminatoires de l'Euro 2016 face au Luxembourg (0-4).

Juan Bernat (défenseur, 22 ans, Bayern Munich)

L’arrière gauche a brillé cette saison au Bayern Munich, où Pep Guardiola a tout fait pour l’attirer l’été dernier (transfert de 10 millions d’euros en provenance de Valence). Très mobile, bon offensivement, il a été appelé la première fois le 3 octobre, et n’a plus quitté le groupe depuis.

Munir El Haddadi (19 ans, attaquant, FC Barcelone)

Longtemps désiré par la sélection marocaine, Munir El Haddadi a vite été appelé par Vicente Del Bosque, pour un match de qualification à l’Euro 2016 début septembre face à la Slovaquie, pour faire face au forfait de Diego Costa. Il peine toutefois à s’exprimer au sein de l’armada du FC Barcelone.

Paco Alcácer (21 ans, attaquant, FC Valence)

Element clé des équipes de jeunes espagnoles, Paco Alcacer a logiquement reçu sa première convocation début septembre. Depuis, l’attaque de Valence a scoré trois fois en cinq matches avec la Roja. Le futur Torres ?

Raúl García (28 ans, milieu, Atlético Madrid)

Elément clé de l’Atletico Madrid, Raul Garcia n’a jamais pu briller en sélection, barré par meilleur à son poste. Infatigable récupérateur, il a désormais le champ libre, et se pose, depuis le 29 août, date de sa première convocation, comme un nouveau taulier du groupe.

Mikel San José (25 ans, défenseur, Bilbao)

Solide défenseur central à l’Athletic Bilbao, où il évolue aux côtés du Français Aymeric Laporte, San José a effectué ses débuts en sélection face à l’équipe de France, le 4 septembre. Il offre un choix supplémentaire à Del Bosque, dans ce poste où les prétendants ne se bousculent pas.

Aleix Vidal (25 ans, milieu offensif, FC Séville)

Il a reçu sa convocation ce mercredi, après une saison encourageante au FC Séville. L’ailier droit va devoir prouver à Del Bosque.

Sergio Rico (21 ans, gardien FC Séville) 

Avec Vidal, il est le second invité surprise de la liste de Del Bosque ce mercredi. Le gardien de Séville, solide durant la seconde partie de saison, est pleinement en course pour le rôle de 3e gardien.

Nathan Gourdol