RMC Sport

Relaxe générale dans l'affaire du bus caennais caillassé

-

- - -

Trois des cinq caillasseurs présumés du bus de Caen, samedi à Ajaccio, ont été relaxés hier par le tribunal correctionnel d’Ajaccio en comparution immédiate. La présidente a retenu « le bénéfice du doute » alors que des peines alors de prison avec sursis à de la prison ferme étaient requises. Les deux autres caillasseurs présumés, mineurs, comparaitront en décembre devant un juge pour enfants rapporte Corse Matin. Samedi, le bus de l’équipe de Caen a été caillassé alors qu’il approchait du stade d’Ajaccio pour le match de la 14e journée de L1. Si les vitres avaient été brisées, aucun joueur ou membre du club normand n’avait été blessé.