RMC Sport

Riolo : « Dommage Francky ! »

Daniel Riolo

Daniel Riolo - -

Retour sur le Ballon d’Or que n’a pas eu Ribéry, finissant troisième derrière Lionel Messi et l’inévitable Cristiano Ronaldo.

Ni la FIFA, ni France Football ne m’ont demandé mon avis, mais moi j’aurais voté Ribéry ! Oui moi simple journaliste n’ayant jamais évolué au plus haut niveau, j’aurais donné le Ballon d’Or à Ribéry. Pourtant comme plus de la moitié des français, je n’apprécie pas beaucoup ce joueur, mais objectivement, après sa belle saison, ses performances, je lui aurais même apporté à Zurich.

Le problème, c’est peut-être que je suis seulement journaliste. Un de ceux qu’Evra a insulté lors de sa dernière sortie médiatique. Un de ceux que la plupart des joueurs, dont évidemment Ribéry détestent. Les fameux chroniqueurs qui n’ont pas évolué au plus haut niveau et qui parlent.

Quel formidable retour de bâton dans la pauvre tronche de Ribéry quand même !! Si seuls les journalistes avaient voté, comme avant 2010, il l’aurait eu son Ballon d’Or. Mais là, ses pairs, ceux qui savent, ceux qui ont le droit de parler, l’ont classé 3e !! Notons aussi que ces mêmes personnes dites « légitimes » ont monté une équipe type de l’année plutôt bancale, sans intérêt.

Ronaldo, Messi, Ribéry, voilà donc le podium. Acceptons ce vote démocratique et les critères qui désormais gouvernent le choix. Après tout en 2010, Messi devant Sneijder, c’était bien plus choquant.

Acceptons et notons aussi que le Ballon d’Or France Football est vraiment mort. L’idée qu’une équipe était récompensée à travers son leader technique avait des défauts, mais elle se tenait. C’était l’histoire de cette récompense.

Depuis que la FIFA a réalisé son OPA sur FF, la dérive individualiste du foot est totale. On désigne le meilleur sans se soucier de ce qu’il a fait collectivement, de ce qu’il a gagné avec son équipe et ça n’a aucun intérêt.

Le seul espoir, c’est que des gens intelligents (Platini à la FIFA vite !) s’élèvent contre le nouveau système de désignation. Après Sneijder, Ribéry. On pourrait également parler de l’Espagne triomphante qui finalement n’aura jamais été récompensé à travers le Ballon d’Or.

Revenir sur les critères c’est facile et possible. C’est la seule solution si on veut éviter la mort du Ballon d’Or…

A lire aussi : >> Comment Ronaldo a doublé Ribéry >> En images : CR7 en 10 dates >> Trouvez-vous scandaleuse la défaite de Ribéry ?

Daniel Riolo