RMC Sport

Saint-Etienne-Nice: les notes

Malgré une fin de rencontre à neuf contre onze, Nice s’est imposé avec la manière sur la pelouse de Saint-Etienne, ce dimanche, en clôture de la 8e journée de Ligue 1 (1-4). Un succès qui porte la marque d’Hatem Ben Arfa, auteur d’un récital à Geoffroy-Guichard.

LES TOPS

Hatem Ben Arfa

Lorsqu’il joue comme ça, il est irrésistible. En pleine confiance, le milieu offensif s’est régalé sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. Sa vitesse et son incroyable technique ont mis les Verts au supplice. Il a tué le suspense sur deux actions géniales en première période : une reprise de volée croisée et un slalom à la Messi. Egalement à l’origine du quatrième but niçois, il est sorti sous quelques applaudissements des supporters de l’ASSE. Lui l’ancien Lyonnais…

Ricardo Pereira

Le défenseur de 21 ans a réalisé un match parfait dans son couloir gauche. Ses montées et sa percussion ont fait mal à l’arrière-garde stéphanoise. Très à l’aise techniquement, il a joué propre et simple, sans jamais paniquer. Auteur d’un centre parfait pour l’ouverture du score du jeune Vincent Koziello (19 ans), lui aussi excellent au milieu.

Jean Michaël Seri

Il a encore des progrès à faire, notamment au niveau de la concentration. Mais c’est clair que le milieu de terrain ivoirien a quelque chose en plus. Alors que Nampalys Mendy a été plus discret qu’à l’accoutumée (avant d’être sévèrement expulsé à la 64e), c’est lui qui a éclairé l’entrejeu niçois. Cerise sur le gâteau : il a inscrit le but du break sur un contre assassin.

LES FLOPS

Robert Beric

Inexistant dans cette rencontre. L’attaquant slovène n’a rien réussi de bon. Le plus souvent transparent, il n’a pas su se mettre en évidence lors des rares fois où ses partenaires l’ont trouvé. Son énorme occasion manquée à la 30e résume sa soirée : à oublier.

Jonathan Bamba

Il est peut-être encore un peu tendre pour la Ligue 1. Sa deuxième titularisation de la saison a viré au cauchemar face à une séduisante équipe de Nice. Incapable de se montrer dans l’entrejeu, il a perdu plus de ballons qu’il n’en a récupérés. Remplacé à la mi-temps. Presque dans l’indifférence.

Jean-Christophe Bahebeck

Il n’a eu qu’une demi-heure à se mettre sous la dent. Mais c’est assez pour se retrouver dans les flops. Entré en jeu après la sortie de Nampalys Mendy, l’attaquant prêté par le PSG a eu la balle du 4-2, après l’expulsion de Maxime Le Marchand pour une faute sur Fabien Lemoine. Mais alors qu’il pouvait offrir une fin de match de folie au Chaudron, il a envoyé son penalty dans les tribunes. Dur.

Saint-Etienne

Stéphane Ruffier (4)
Pierre-Yves Polomat (4)
Florentin Pogba (3) remplacé par Bayal Sall à la 64e
Loïc Perrin (4)
Kevin Malcuit (3)
Jérémy Clément (4) remplacé par Jean-Christophe Bahebeck à la 64e
Jonathan Bamba (2) remplacé par Pajot à la mi-temps
Fabien Lemoine (4)
Valentin Eysseric (3)
Romain Hamouma (3)
Robert Beric (2)

Nice

Mouez Hassen (6)
Ricardo Pereira (7)
Maxime Le Marchand (5)
Mathieu Bodmer (6)
Jérémy Pied (6)
Jean-Michael Seri (7) remplacé par Mahamane Traoré à la 64e
Wallyson Mallmann (5)
Nampalys Mendy (4)
Vincent Koziello (7)
Hatem Ben Arfa (8) remplacé par Paul Baysse à la 83e
Valère Germain (6) remplacé par Saïd Benrahma à la 84e

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur