RMC Sport

AS Roma: Chris Smalling et sa femme effrayés... par un OVNI

En vacances en Jamaïque avec sa famille, le défenseur anglais de l'AS Roma, Chris Smalling, a été approché par un objet volant non identifié. Sa femme a raconté cette folle aventure.

Des nouvelles de Chris Smalling. Parti se reposer en Jamaïque après une saison perturbée par de nombreux pépins physiques, le défenseur anglais de la Roma (31 ans) est parti se ressourcer avec femme et enfants en Jamaïque.

Mais au milieu des Caraïbes, les vacances ont pris une tournure étonnante. Inquiétante, même. Pourquoi? Parce que la famille Smalling a été dérangée... par un OVNI. C'est madame, le mannequin Sam Cooke, qui a raconté cette aventure sur Instagram.

Le message de Sam Smalling
Le message de Sam Smalling © Instagram

Pas un drone, ni un avion

"Je vous promets que nous n'étions pas sous champignons magiques ou autres, mais Chris et moi avons observé hier soir l'OVNI le plus dingue, écrit-elle. Et je ne parle pas d'un aperçu de quelques secondes dans le ciel de quelque chose qui pourrait être un avion."

Non, selon madame Smalling, l'affaire était sérieuse. "Il a volé bas devant nous, puis a tourné et il est remonté très haut dans le ciel où il est resté pendant une heure (peut-être plus longtemps). Il était trop petit pour être filmé lorsqu'il est resté stationné dans le ciel, mais Chris a pu le voir tourner avec des lumières clignotant tout autour. Nous aurions pu le prendre en photo quand il volait à côté de nous, car on le voyait clairement, mais nous étions tous les deux trop abasourdis pour sortir nos appareils. De plus, nous ne voulions pas détourner le regard et manquer quoi que ce soit. Ça avait l'air énorme. Cela ne ressemblait pas à vos observations d'OVNI classiques. C'était totalement silencieux."

Silencieux, et "Crazyyyyyyy" (fou). Avec sept "y". Pour finir de convaincre ses abonnés, Sam Cooke a d'ailleurs donné d'autres détails visuels: "C'est difficile à décrire car il était bien camouflé, mais c'était comme deux rectangles 3D séparés et tournant l'un autour de l'autre avec de faibles lumières se déplaçant sur les côtés. (...) A 100% ce n'était pas un drone. C'était massif et très sophistiqué."

C.C.