RMC Sport

AS Rome: une centaine de banderoles hostiles au président

Une centaine de banderoles hostiles à James Pallotta, le président de l'AS Rome, ont été déployées partout dans la capitale italienne dans la nuit de samedi à dimanche, rapportent les médias italiens.

La très grande majorité de ces banderoles sont identiques et portent le message "Pallotta, va-t-en". D'autres font référence à la nationalité américaine de Pallotta, qui travaille à Boston et qui est rarement présent à Rome: "Pallotta, go home", ou "Rome et Pallotta, jamais été unis", qui se lit "jamais Etats-Unis" en italien.

Mais d'autres sont plus agressives, comme celle déployée près de la Villa Borghese, un grand parc du centre-ville: "Pallotta, porc, on veut ton enterrement". L'homme d'affaires américain est devenu président de la Roma en août 2012. Sous sa direction, le club a terminé sur le podium du championnat d'Italie lors des cinq dernières saisons, ce qui n'était jamais arrivé dans l'histoire du club.

Une saison difficile

La Roma a aussi atteint la saison dernière les demi-finales de la Ligue des champions. Mais la saison actuelle est beaucoup plus compliquée et l'équipe n'est que 8e en Serie A avant de recevoir le Genoa dimanche soir au Stade Olympique.

Les tifosi présents au stade pourraient eux aussi exprimer leur colère, qui vise aussi l'entraîneur Eusebio Di Francesco et le directeur sportif espagnol Monchi, jugé responsable d'un mercato qui a vu le départ de plusieurs titulaires, du gardien Alisson aux milieux de terrain Nainggolan et Strootman.

avec AFP