RMC Sport

Bologne: Mihajlovic est retourné à l'hôpital après le match contre Vérone

Sinisa Mihajlovic tout sourire avec les supporters de Bologne

Sinisa Mihajlovic tout sourire avec les supporters de Bologne - Icon Sport

Malgré son combat contre une leucémie, Sinisa Mihajlovic n’a pas manqué la reprise du championnat d’Italie ce dimanche. L’entraîneur de Bologne a dirigé son équipe lors du déplacement sur la pelouse du Chievo à Vérone (1-1) avant de repartir poursuivre son traitement à l’hôpital.

La première journée de la saison c’est sacré et ce dimanche, Sinisa Mihajlovic l’a bien montré avec son équipe de Bologne. Pour la reprise de la Serie A, le technicien serbe a bien pris place sur le banc des visiteurs à Vérone sur la pelouse du Chievo. Atteint d’une leucémie et profondément marqué la maladie et son traitement, l’ancien milieu de terrain de la Lazio a dirigé son équipe lors de cette première journée. Si les Rossoblu ne l’ont pas emporté malgré une nette domination (1-1), leur entraîneur a remporté une superbe victoire, près d’un mois et demi après le début de son combat contre la leucémie.

Mihajlovic marqué mais toujours aussi impliqué

Malgré la fatigue et quarante jours passés à l’hôpital pour y suivre son traitement, Sinisa Mihajlovic avait promis à ses joueurs d’être présent à Vérone. Il n’a pas manqué à sa parole. Casquette bien enfoncée sur la tête et pansement sur le côté gauche du cou, le Serbe s’est installé sur le banc de son équipe comme si aucun événement extérieur ne pouvait l’empêcher d’être là, pour la reprise du championnat. Assis, il parle peu et laisse ses adjoints, Miroslav Tanjga et Emilio De Leo, diriger l’équipe.

Mais rapidement, la ferveur de l’ancien international yougoslave (63 sélections) a repris le dessus et il s’est mis à bondir sur les nombreuses actions chaudes en faveur de son équipe. Passionné un jour, passionné toujours… et l’entraîneur de 50 ans l’a encore prouvé contre le Chievo avant de s’éclipser pendant le temps additionnel afin de retourner à l’hôpital. Bologne n’a pas gagné à Vérone mais Sinisa Mihajlovic, lui, a remporté un succès déjà capital face à la maladie.

Jean-Guy Lebreton