RMC Sport

En vidéo - La Juventus fait plier Naples et prend les commandes

Simone Zaza

Simone Zaza - AFP

La Juventus Turin s’est emparée de la tête du championnat d’Italie pour la première fois de la saison en signant une 15e victoire consécutive face à Naples (1-0), ce samedi lors du choc au sommet. La Vieille Dame détrône les Napolitains, désormais deuxièmes à un point.

Les tops

Zaza offre le trône à la Juve

Entré en jeu à la 58e minute de jeu à la place d’un Alvaro Morata transparent, Simone Zaza a beaucoup décroché pour disputer des ballons et créer des remous dans une défense napolitaine solide. Et puis, l’attaquant de 24 ans a tenté sa chance d’une frappe du gauche qui a profité d’un petit contre pour tromper Reina (88e) et offrir une 15e victoire de rang à la Juve. Mais surtout la place de leader pour la première fois de la saison.

L’incroyable remontée de la Juve

Au plus bas en début de saison, la Juventus a un temps compté douze points de retard sur Naples, le leader. A la 25e journée de Serie A, la Vieille Dame est désormais leader d’un championnat dont elle est quadruple tenante du titre. Ce succès ressemble au retour du roi sur son trône avec cette incroyable série de 15 victoires consécutives. Les Turinois sont encore en lice pour égaler le record de l’Inter Milan (17).

Pogba a régalé par intermittence

Dans un match cadenassé, Paul Pogba a dû s’employer pour se sortir de la tenaille napolitaine composée du duo Jorginho-Allan. Après un bon coup franc en première mi-temps (20e), le Français est monté en puissance. Disponible, il a bien cru percer le mur napolitain sur un enchainement contrôle de la poitrine passe en retrait parfaite dans la course de Dybala. Mais l’Argentin a manqué le cadre (63e). A défaut de but, le n°10 turinois a régalé le Juventus Stadium d’un geste dont il a le secret avant de s’agacer et d’écoper d’un carton jaune pour une faute sur Callejon (67e).

Les flops

Alvaro Morata

Titularisé aux côtés de Paulo Dybala, l’Espagnol a vécu une soirée compliquée. Serre de près par la paire Koulibaly-Albiol, il n’a jamais eu l’occasion de se montrer dangereux. Massimiliano Allegri s’en est vite aperçu et l’a remplacé avant l’heure de jeu par Simone Zaza (58e), auteur du but de la victoire.

Le Napoli sans solutions

Si Alvaro Morata a peiné du côté de la Juve, le constat vaut aussi pour l’attaque napolitaine et son « cannoniere » Gonzalo Higuain. En première période, les hommes de Maurizio Sarri n’ont tiré que deux fois au but, leur pire total en Serie A cette saison.

Mertens, l’erreur qui coûte cher

Entré en jeu à la 77e minute de jeu à la place de Lorenzo Insigne, Dries Mertens a perdu le ballon à l’origine du seul but du match. Une erreur anodine dans le camp adverse qui coûte cher puisque 20 secondes plus tard, le Juventus a inscrit le but de la victoire. Kalidou Koulibaly, pourtant excellent, a aussi sa part de responsabilité puisqu’il s’est fait trop facilement éliminé par Zaza.