RMC Sport

Ibrahim Ba met un terme à sa carrière

-

- - -

Ibrahim Ba a annoncé sur RMC qu’il prenait sa retraite sportive, et est revenu sur la liste élargie de l’équipe de France.

« Oui, j'arrête ma carrière, a déclaré Ibrahim Ba. Je vais travailler pour le Milan AC sur le continent africain en tant que recruteur. J'ai 35 ans, j'ai été blessé longtemps, c'est la bonne décision. »

Transféré en 1997 au Milan AC, le milieu de terrain français ne s’est jamais vraiment imposé au sein des Rossoneri. Multipliant les expériences non-concluantes par la suite (prêts à Pérouse et Marseille, puis transferts à Bolton, Rizespor et Djurgarden), "Ibou" Ba était sans club depuis décembre 2005. Il continuait simplement à s’entraîner avec le club de Varèse en Série C2, quand en début de saison, le Milan AC lui témoigne de l’affection et lui fait signer un nouveau contrat d’un an.
« Ce qu'a fait le Milan AC pour moi, personne ne l'a fait, explique-t-il reconnaissant. J'ai de très bons souvenirs avec Le Havre et Bordeaux, mais ce n'est pas pareil. Je suis au Milan depuis 97, c'est une vraie histoire d'amour avec Messieurs Galliani et Berlusconi. Côtoyer des Paolo Maldini et d'autres joueurs comme ça, c'est énorme. »

Ibrahim Ba est également revenu sur sa mésaventure en équipe de France. L’international français (8 sélections) faisait en effet partie des 6 joueurs pré-sélectionnés par Aimé Jacquet en 1998, mais écartés avant le début du Mondial.
« Je l'ai très mal vécu à l'époque. S'il m'avait rappelé, je ne serais pas revenu. Je n'étais pas là-bas pour attendre que quelqu'un se blesse. Avec Nicolas Anelka, on ne voulait pas revenir. On était tous dans la même chambre et c'est ce que nous a dit Aimé Jacquet à l'époque. Moi, ce que je vois, c'est que le sélectionneur n'était pas sûr de lui... »

Raymond Domenech a lui-même annoncé dimanche une liste élargie pour l’Euro 2008. Sur les trente joueurs, seuls vingt-trois seront du voyage en Autriche et en Suisse.

La rédaction - Luis Attaque