RMC Sport

Inter: Keita Baldé met un énorme vent à Spalletti, qui refuse la polémique

-

- - AFP

Vainqueur mardi de la Fiorentina (2-1), l’Inter Milan a bien failli voir la fête gâchée par Baldé Keita et Luciano Spalletti. Entré à vingt minutes du terme, le buteur a ensuite refusé de serrer la main de son entraîneur. Mais le technicien a préféré éteindre tout polémique lors de sa conférence de presse d’après-match.

Keita Baldé en viendrait-il déjà à regretter l’AS Monaco? De retour en Italie après une saison en Ligue 1, l’attaquant de 23 ans connait des retrouvailles mitigées avec la Serie A. Prêté à l’Inter Milan, l’international sénégalais aux 21 sélections n’a débuté que deux rencontres de championnat sous les ordres de Luciano Spalletti et le torchon brûle déjà entre les deux hommes. Inefficace depuis le début de la campagne 2018-19 - zéro but, zéro passe décisive - Keita Baldé ne semble pas apprécier son rôle de doublure et encore moins les reproches de son entraîneur concernant ses prestations. Encore remplaçant ce mardi contre la Fiorentina (2-1), le Sénégalais a refusé de serrer la main de l’Italien après le coup de sifflet final.

Un vent de force dix dont Luciano Spalletti ne semble pas lui tenir rigueur. Interrogé sur le sujet en conférence de presse, l’ancien boss de la Roma a préféré calmer la tempête médiatique qui pointait. "Ce n’était pas des reproches mais des ajustements, a lancé le tacticien de 59 ans face aux journalistes. Je voulais expliquer à Keita Baldé et Matteo Politano qu’ils devaient un peu plus porter le ballon parce que quand ils l’ont fait cela nous a permis de respirer. Dans le vestiaire, cela arrive parfois de se chauffer entre hommes."

Si Luciano Spalletti a accepté de ravaler sa fierté pour calmer le jeu avec son attaquant, Keita Baldé devra tout de même se méfier cette saison chez les Intéristes. Après tout, l’Italien possède le sang-chaud et l’a déjà démontré pendant sa carrière. Mais jusqu’ici, tout va bien. 

JGL