RMC Sport

Inter: Spalletti allume encore violemment Icardi

Alors que les tensions semblaient apaisées à l’Inter, Luciano Spalletti a sévèrement critiqué Mauro Icardi, dimanche, après la défaite face à la Lazio en Serie A (1-0). Le coach du club lombard s’est lâché en évoquant l’absence de son attaquant argentin, non retenu pour ce choc.

Le feuilleton va finalement se poursuivre. Et c’est assez inattendu. Alors que tout semblait rentrer progressivement dans l’ordre entre Mauro Icardi et l’Inter, Luciano Spalletti a remis de l’huile sur le feu, dimanche, après la défaite face à la Lazio en Serie A (1-0). Interrogé sur l’absence de l’attaquant argentin, laissé en tribunes pour ce choc décisif dans la course à la Ligue des champions, le coach italien s’est complètement lâché. En fracassant son joueur de 26 ans.

"Aujourd’hui, le seul choix était de se passer d’Icardi. C’est plus juste que les autres jouent par rapport à leur comportement. La crédibilité est nécessaire dans le vestiaire. Les gens disent que nous perdons beaucoup de matchs sans Icardi, mais l’équipe ne s’est pas qualifiée pour la Ligue des champions depuis qu’il est là (2013, ndlr). L’Inter a perdu des matchs bien pires que celui-là avec Icardi."

"Messi et Ronaldo font la différence, pas Icardi"

De retour à l’entraînement depuis jeudi dernier, l’international argentin avait été destitué de son brassard de capitaine et écarté durant près d’un mois et demi. Une situation qui a créé énormément de tension à l’Inter. De quoi exaspérer Spalletti: "C’est humiliant pour les fans de négocier avec un joueur pour lui faire porter le maillot qu’ils aiment. Il y a peu de joueurs qui font une réelle différence sur le terrain. Messi et Ronaldo en font partie, pas Icardi."

"La discipline est la véritable force d’une équipe et d’un joueur professionnel, a-t-il appuyé. J’ai laissé de côté des joueurs pour moins que ça. Demandons aux supporters de l’Inter s’ils sont contents qu’un joueur négocie pour porter le maillot du club." Un maillot qu’Icardi n’a plus porté depuis le 9 février.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur