RMC Sport

Juve-Atalanta: l'incroyable raté de Morata provoque la colère de Pirlo

Titulaire mercredi face à l'Atalanta Bergame (1-1) en Serie A, Alvaro Morata a raté une énorme occasion en début de match. Seul face au but, l'attaquant espagnol a tenté une improbable talonnade, ce qui n'a pas du tout plu à son entraîneur Andrea Pirlo.

Neuf buts et cinq passes décisives en quinze apparitions toutes compétitions confondues. Revenu cet été à la Juventus Turin, sous la forme d'un prêt avec option d'achat en provenance de l'Atlético de Madrid, Alvaro Morata réalise un début de saison plus que convaincant. Sans tous ses buts refusés pour hors-jeu, ses statistiques seraient même encore plus bluffantes. Il lui manque aussi parfois un brin de justesse dans le dernier geste, comme mercredi face à l'Atalanta Bergame (1-1) en Serie A.

Un peu de Balotelli chez Morata

Alors que le score était de 0-0, l'avant-centre espagnol de 28 ans a trouvé le moyen de rater une énorme occasion. Lancé par Weston McKennie, il a essayé de servir Cristiano Ronaldo dans la surface, mais le ballon a été contré par Berat Djimsiti et est revenu juste devant lui. Il n'avait alors plus qu'à se retourner pour marquer, le défenseur albanais étant au sol, comme son gardien Pierluigi Gollini. Mais il a préféré tenter une improbable talonnade dos au but. Sans succès puisqu'il n'a pas trouvé le cadre.

Un geste manqué et quelque peu nonchalant qui rappelle la fameuse double roulette-talonnade tentée en 2011 par Mario Balotelli à l'occasion d'un amical entre Manchester City et Los Angeles Galaxy. Une "action" lamentablement gâchée par l'international italien qui avait poussé Roberto Mancini à le remplacer dans la foulée. Morata, lui, n'est sorti qu'en toute fin de match au cours d'une rencontre marquée par un autre raté : celui de Cristiano Ronaldo sur penalty en seconde période.

Pirlo n'a pas du tout apprécié

Andrea Pirlo était tout de même remonté après la rencontre: "Bien sûr que ça m'a beaucoup énervé. Il y avait 0-0, le match aurait pu basculer. Quand tu as une telle occasion, il faut avoir la lucidité pour faire un meilleur choix. Mis à part ce fait de match, Morata a fait un grand match. Il a beaucoup travaillé, il s'est créé des occasions. Il sait qu'il aurait pu marquer là-dessus." Au classement, la Juve occupe la troisième place après 12 journées de Serie A, à quatre longueurs du leader, l'AC Milan. L'Atalanta est 8e.

RR